ARCHITECTURE >>> Prix Pritzker pour Zumthor

En Suisse, sa terre natale, il est le créateur discret d’un chef-d’œuvre : les thermes de Vals, dans le canton des Grisons. Ce dédale de bassins, serti de béton et de quartz, a été classé bâtiment historique deux ans à peine après son inauguration, en 1998.

Peter Zumthor, 65 ans, vient d’être honoré pour «son talent à combiner des pensées claires et rigoureuses avec une dimension véritablement poétique», a justifié Thomas Pritzker, président de la Fondation Hyatt, qui décerne le prix depuis 1979. C’est la deuxième fois en moins de dix ans que le prix va à la Suisse, après les Bâlois Jacques Herzog et Pierre de Meuron, en 2001.

Zumthor est l’«antistarchitecte», à l’opposé des médiatiques Jean Nouvel, Frank Gehry ou Zaha Hadid, autrefois couronnés. Lui se voit plutôt comme un «auteur-architecte», mûrissant, dans son atelier de Haldenstein (canton de Graubünden), des projets de logements sociaux et d’édifices religieux ou culturels autour du monde, notamment en Espagne, en Autriche ou en Allemagne. «Je ne donne jamais le feu vert, tant que je n’ai pas le sentiment que tout est en règle, ce qui ressemble plutôt à l’approche d’un compositeur de quatuor à cordes ou d’un auteur», avait-il déclaré au magazine du Credit Suisse.

«J’espère que cela donnera de l’espoir aux jeunes qui se disent : Zumthor l’a fait, nous pourrons le faire aussi, construire la totalité de l’édifice, et pas seulement fournir des images ou des façades», a réagi le lauréat à la nouvelle du Pritzker.


Laisser un commentaire

Commentaires

4
| 12 août 2009
  1. Par playem |

    Je ne vois pas en quoi l’objectisation du corps d’une femme mis en scène sur fond de tallons aiguilles peut servir un discours sur l’architecture. Vous êtes des arriérés sexistes et/ou obsédés.

  2. Par Swan |

    @playem: Vous êtes un(e) ringard(e) féministe.

  3. Par Tyler Druden |

    @playem: Vous êtes un(e) gros(se) ringard(e) féministe.

  4. Par Paul |

    Trés beau lieu,
    Trés belle fille