Between, restaurant de nouilles par le designer et architecte d’intérieur Chen Wei

Le nom « Between » donné au restaurant est le mot qui se rapproche le plus du nom chinois original « Butuo » (不托).

Dans l’Histoire des nouvelles cinq dynasties, précisément dans la biographie de Li Maozhen, il est dit que « le souverain et les princes des six palais avaient l’habitude de manger le gruau. Quand ce n’était pas du gruau, ils mangeaient alors du butuo ». À l’origine le butuo correspondait à une sorte de soupe de nouille. Aujourd’hui il est toujours bien connu que le plat le plus courant en Chine soit des nouilles.

Le restaurant est situé dans un quartier très dynamique de Xi’An, fréquenté par les cadres des grandes entreprises avoisinantes. Les propriétaires du lieu ont souhaité que le design du restaurant puisse mettre en avant une certaine ingéniosité et originalité dans la réalisation. Le design ne doit pas seulement être une « forme » mais également faire ressortir l’attention portée que le restaurateur porte aux clients. Le « goût » n’est pas que dans l’assiette mais dans le moindre recoin du restaurant.

L’ensemble du restaurant est recouvert d’une peinture végétale couleur jaune blé qui rappelle le jaune des paysages de lœss chinois. Les grandes ouvertures en arc offrent une très grande luminosité à l’intérieur. Des paravents en bois aux mailles resserrés reprennent le motif de l’arc et donnent aux clients l’impression de se retrouver dans une maison traditionnelle du nord de la province du Shaanxi. En même temps, ces paravents permettent de garder une certaine intimité dans ce restaurant situé à l’entrée d’une zone commerciale à forte affluence.

Des couches de gaze flottent au-dessous du plafond intérieur dont les courbes rappellent les montagnes. Les lumières des tubes s’entremêlent, donnant une dimension supérieure à ces couches de gaze traversées par la lumière. Cette installation fait écho aux vagues composées de verre qui ornent les longues tables au sol. Les lumières placées sous les morceaux de verre se réfléchissent dans un mouvement continuel du bas vers le haut qui réduit progressivement l’intensité du flux lumineux. Cette lumière douce est agréable à l’œil. D’un angle de vue horizontal, trois couches de verre se superposent en suivant le même procédé lumineux. L’appétit visuel du client est ainsi satisfait. Sur le sol, on retrouve un béton ciré aux couleurs s’approchant de celles des briques grises-vertes traditionnelles chinoises. Tous ces matériaux rassemblés donnent à l’espace entier une sorte atmosphère qui surgit spontanément. Sur un pan de mur situé à l’entrée du restaurant sont disposés en deux rangées des herbes entières nommées « sétaires vertes », qui, nimbées de lumière, forment un champ, dénotant l’idée de la fraicheur des aliments.

L’espace le plus intérieur est représentatif du style original du designer. Deux parties en bois traversant jusqu’au plafond isolent une bonne partie de la ligne de vision mais permet en revanche de créer un espace de « respiration » du regard. Le miroir noir sur le pan de mur agrandit la sensation d’espace tout en conservant un certain côté mystérieux. Les luminaires à l’aspect métallique de cet espace retiré suffisent à éclairer la table où les bols de nouilles Sous la lumière, la vapeur des nouilles chaudes s’élève lentement, et petit à petit réveille l’appétit de chaque client.

En savoir plus sur Chen Wei
Photos: cat9


Galerie


Laisser un commentaire