BOÎTE NOIRE II, maison unifamiliale à Montréal par Natalie Dionne Architecture

La BOÎTE NOIRE II est la suite d’une série d’architectures conçues comme un écrin, tel un objet précieux, une fine œuvre d’ébénisterie. C’est un coffret revêtu d’un matériau lisse et noir à l’extérieur et de bois blond à l’intérieur.

La BOÎTE NOIRE II se revêt de grandes plaques de fibrociment noir, à la surface iridescente, finement assemblées par des rivets et perforées d’un motif pour la loggia. Tout en contraste, le bois blond illumine l’intérieur.

De grandes fenêtres s’ouvrent, se déploient et le jardin devient partie intégrante de la maison. Les matériaux intérieurs et extérieurs dialoguent afin de mettre en relation les espaces. Dedans, les lambris de bois blond couvrent les murs et le plafond de l’appentis, alors qu’un lattis de bois de cèdre de l’Ouest revêt les surfaces extérieures couvertes. Les dalles d’ardoise de la terrasse jouxtent le plancher de porcelaine d’allure béton de la cuisine. Héritage du passé, le plancher de bois original en chêne de la salle à manger, conservé et restauré, a donné le ton. Ainsi l’îlot, en bois de chêne massif, est monumental au centre et fait office d’autel pour le rituel des repas. Au périmètre se dresse, plus sobrement, le mobilier blanc ou noir.

Ce projet est un plaidoyer en faveur de l’art constructif, reconnaissant la complicité entre l’architecte, les bâtisseurs et les propriétaires, participant tous activement à la recherche de qualité, autant technique qu’esthétique. L’art de l’architecture se manifeste ici dans toutes ses dimensions.

Cette maison unifamiliale urbaine jumelée, en brique d’argile rouge, est typique de Westmount et de l’arrondissement Notre-Dame-de-Grâce de Montréal. Nous y avons greffé deux parallélépipèdes noirs disposés en quinconce qui, juxtaposés à l’existant, le met en valeur. Nous sommes toujours à la recherche d’un équilibre subtil entre le nouveau et l’ancien afin de créer un tout cohérent, préservant l’authenticité des détails existants tout en affirmant la contemporanéité de l’intervention.

En savoir plus sur Natalie Dionne Architecture
Photos: Raphaël Thibodeau

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire