Cette maison revêtue de métal a été inspirée par les traditionnels hangars à foin de l’Australie rurale

Lovell Burton Architects a conçu une maison pour des créatifs à la recherche d’un changement de vie, ​​allant du chaos d’une grande ville comme Melbourne au calme de la campagne australienne.

La « Springhill House » a été créée pour un couple, un directeur artistique et un écrivain, cherchant « un peu de magie intérieure ».

Le logement s’inscrit dans un projet plus vaste consistant à réinventer et revitaliser un enclos sous-exploité en un lieu d’habitation, de connexion et de réflexion.

La maison de 120 mètres carrés s’inspire des granges à foin traditionnelles de l’Australie rurale, le bâtiment se sent à l’aise parmi les balles de foin.

Pour la cliente, cette approche a rappelé des souvenirs de la maison de son enfance dans les plaines de l’ouest du Queensland.

La « Springhill House » a été construite en bois et en béton, puis revêtue de tôle galvanisée pour la protéger des intempéries. L’extérieur en acier reste sans fioritures, son apparence légèrement mate refléte de manière opaque le ciel et les champs environnants. Comme un hangar traditionnel, le toit de l’habitation dépasse le cadre intérieur, abritant la véranda et la circulation autour du batiment.
Comme à l’extérieur, l’intérieur est soigneusement épuré. Les lignes dominent l’espace et permettent au béton poli, aux menuiseries en bouleau et aux accessoires en acier inoxydable de jouer un rôle de premier plan

Le design sobre offre la possibilité d’insuffler à l’espace ses propres histoires et expériences.

Pour en savoir plus: Lovell Burton Architects

Photos © Ben Hosking


Galerie


Laisser un commentaire