ERTLER, rénovation d’un appartement de 65 m2 en Roumanie par Alexandru Szüz-Pop

Cet appartement datant du début des années 1900 se trouve au premier étage de l’immeuble ERTLER, situé dans le centre-ville historique d’Oradea, conçu par l’architecte Mende Valer.

Le projet visait à repenser l’organisation interne de l’appartement afin de répondre aux besoins du client. Après de nombreuses modifications apportées par les propriétaires précédents l’appartement résultait en un aménagement incompatible avec le mode de vie et les exigences du nouveau propriétaire. L’objectif principal était donc de redéfinir l’architecture en repensant les circulations, les connexions entre les espaces et la lumière naturelle en tirant parti de l’orientation de l’appartement.

En conservant le plafond de béton exposé et en ajoutant les sources de lumière exactement aux mêmes positions que les réseaux électriques initiaux, l’architecte a créé une connexion avec le passé grâce à laquelle l’espace a été transformé en une capsule temporelle ouverte. Le propriétaire souhaitait un intérieur minimaliste et intemporel, dans lequel les fonctions principales (salon / cuisine – salle à manger / chambre à coucher) sont placées autour du nouveau meuble central, qui abrite la salle de bain et tous les espaces de rangement nécessaires, y compris la climatisation de l’appartement.

Un enduit texturé brut a été utilisé comme finition pour les murs, créant ainsi une coque intérieure, également peinte en blanc afin d’augmenter la lumière naturelle. L’utilisation de terrazzo et du parquet en chêne crée un décor classique pour le volume central minimaliste blanc. Les portes et les fenêtres d’origine ont été restaurées afin de préserver au maximum l’héritage de cet appartement. Une porte en verre coulissante sur mesure, inspirée du design des portes en bois d’origine, a été créée pour séparer le salon de la cuisine et améliorer la luminosité et la fluidité de l’espace. L’atmosphère générale de l’appartement est définie par les textures brutes, les tons naturels, les sols en terrazzo et en chêne, équilibrés avec des meubles du début du XXe siècle.

En savoir plus sur Alexandru Szüz-Pop
Photos: © Kinga Tomos

source


Galerie


Laisser un commentaire