Freebooter, maison biophilique sur l’île de Zeeburgereiland à Amsterdam par GG-loop

« Nous faisons partie de la nature d’une façon profonde et fondamentale, mais dans nos vies modernes nous avons perdu cette connexion. Notre studio imagine des villes et des maisons qui respectent les habitants et l’environnement, récréant le lien entre les deux dans le processus. »

« Le projet Freebooter est une réponse à cette problématique; nous voyons le design biophile comme la clé vers une architecture vraiment novatrice, équilibrant les aspects techniques d’une construction écologiquement consciente avec l’expérience qualitative d’un espace organique et naturel. » Giacomo Garziano.

Freebooter est un petit immeuble situé au centre de l’île de Zeeburgereiland à Amsterdam, tournée vers le fleuve Ij, composé de deux duplex de 120m2 chacun. Sensible à l’histoire, aux coutumes et à la culture néerlandaises, le projet a pris comme point de départ le passé maritime des Pays-Bas. Freebooter devient ainsi un navire moderne sur terre, avec de nombreuses références au vent, à l’eau et à la voile. Sur une terre qui appartenait à l’eau, un nouveau navire a mis les voiles.

Le nom du projet est une référence à la figure historique du « freebooter » (flibustiers), des freelancers privés qui rassemblent des équipes de marins pour explorer la haute mer. En plus de reconnaître l’innovation hollandaise et la nature pionnière de la nation, c’est l’esprit du freebooter que l’architecte et fondateur de GG-loop Giacomo Garziano a cherché à apporter au projet, en réunissant une équipe hautement qualifiée d’artisans et de menuisiers pour l’aider à réaliser sa vision.

Les principaux matériaux de construction, comme un navire, se limitent au bois, à l’acier et au verre. Le plan de chaque appartement, faisant référence à un navire, est fluide et organique avec des marches inclinées vers des espaces conçus pour envelopper les habitants et “se déplier” à mesure de leurs déplacements. Une des caractéristiques les plus importantes de Freebooter est son utilisation de la lumière. Une étude a été menée sur l’ensoleillement de la façade, de manière à déterminer le positionnement des lames en bois. La façade paramétrique permet d’optimiser la lumière naturelle, tout en gardant un niveau approprié d’intimité et rationalisant sa fabrication et installation.

La structure, un hybride de bois (CLT) et d’acier, a été préfabriquée en atelier, permettant un temps de construction exceptionnellement rapide de trois semaines pour les quatre étages. La construction complète s’est déroulée sur 6 mois. Célébrant le savoir-faire artisanal dans le design contemporain, ce bâtiment de deux appartements sur-mesure, harmonise forme et fonction sur un plan conçu méticuleusement. Doté d’un extérieur marquant, il est devenu un point central du quartier; le bloc s’ouvre sur un plan intérieur compact révélant des combinaisons de fenêtres, d’intérieurs en bois et de finitions de haute qualité, avec des courbes organiques ouvertes qui marchent à travers des espaces de vie confortables, favorisant un sentiment de bien-être et de connexion à la nature.

La consommation énergétique du bâtiment est proche de 0. Ce résultat est la combinaison de 24 panneaux solaires en toiture, d’une haute performance de l’isolation murale et des parois vitrées, couplées à un chauffage au sol à basse température et un système de ventilation mécanique et naturel. 98% du bois utilisé est certifié PEFC. Avec 122,5 m3 de bois utilisé, le bâtiment stocke près de 80 tonnes de CO2, compensant près de 700 000 km de gaz d’échappement d’une voiture de milieu de gamme et la consommation d’énergie de 87 foyers en un an.

En savoir plus sur GG-loop & Freebooter
Photos: Michael Sieber

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire