House on 36th, maison pour une jeune famille à Portland par Beebe Skidmore

L’habitation sculpturale modernise un chalet existant d’un étage, construit en 1945, mais qui nécessitait une sérieuse mise à jour contemporaine et plus d’espace pour répondre aux besoins de la famille.

La conception de Beebe Skidmore impliquait d’introduire un étage supérieur et des espaces de vie plus lumineux dans la maison, mais se concentrait principalement sur le développement d’un nouvel extérieur «inattendu» qui remettait en question l’esthétique des maisons familiales typiques de la région.

« Nous abordons chaque projet avec l’intention de créer une forme inattendue, dynamique et attachante qui attire l’attention des passants et qui est agréable à vivre pour ses occupants sur le long terme. Nous voulions également remettre en question la manière traditionnelle dont les maisons unifamiliales présentent une composition centralisée, souvent avec un porche en saillie ou une porte d’entrée comme point central » a expliqué le co-fondateur du studio, Doug Skidmore.

La maison conserve le sous-sol et les fondations en béton du chalet d’origine, ainsi qu’une partie de sa charpente en bois et de sa plomberie. Le nouvel étage en porte-à-faux surplombe l’avant de la maison de 2,5 mètres. Cela a ajouté plus d’espace de vie à la maison sans empiéter sur le jardin, et il décompose également la masse de son bâtiment afin qu’il ne semble pas hors d’échelle par rapport aux habitations voisines. Le revêtement en bois noirci de la maison a été choisi par Beebe Skidmore pour souligner la forme sculpturale de la maison, tout en aidant à unifier les niveaux et les cadres de fenêtres en métal. Ce bois a été teinté plutôt que peint afin que ses textures et motifs naturels soient toujours visibles. La couleur extérieure sombre fait également ressortir les vides formés par les grandes fenêtres, surtout le soir et la nuit.

En savoir plus sur Beebe Skidmore
Photos : Jeremy Bittermann

source


Galerie


Laisser un commentaire