Justine, bistro-bar du 11ème arrondissement de Paris réalisé par l’agence DOD

David-Olivier Descombes réalise Justine, un bistro-bar du 11ème arrondissement, qui ne dort jamais. Pour l’agence DOD, la première rencontre avec ce client a eu lieu en 2013 pour la réalisation du restaurant Triplettes à Belleville.

Tripletta, élue meilleure pizzeria de Paris par le Figaroscope en 2016, a été le second projet de l’agence d’architecture. David-Olivier a su donner une âme à ce 3ème projet, institution parisienne vieillissante, en y apportant chaleur et modernité, dans de nouveaux volumes.

À l’intérieur, des banquettes et des tables dessinées sur-mesure, accueillent les clients de 8h à 2h du matin. Les allers et venues du matin à tard dans la nuit ont amené l’architecte à utiliser les matériaux les plus robustes. Parfois chinés, ils ont été utilisés pour créer une ambiance patinée et chaleureuse autour d’un four et d’une cuisine au feu de bois. La végétation généreusement répartie sur les deux étages donne de la fraicheur au lieu. Enfin, l’ambiance lumineuse, soigneusement traitée grâce à des appliques IN THE TUBE de chez DCW EDITIONS, dessinées par l’architecte Dominique PERRAULT, souligne l’architecture intérieure du lieu et ses différents espaces.

Les suspensions Acrobate de Bernard-Albin Gras, donnent de la hauteur au rez-de-chaussée sous un plafond de lambris clair. Désormais, le restaurant accueille une cuisine au feu, dont la préparation se fait dans un espace largement ouvert sur la salle. Une verrière a été créée pour baigner de lumière une nouvelle zone accessible et cosy au fond de cette brasserie moderne. Au rez-de-chaussée côté rue, une mini terrasse en renfoncement a pris place dans une façade entièrement repensée.

Avec une verrière orange donnant par transparence une vue d’en bas vers le 1er étage, un habillage en bois entièrement sablé et brut, la nouvelle devanture laisse entrer la lumière du jour sans vergogne. Des panneaux de façade verts se démarquent des nombreuses façades de la très passante rue Oberkampf et invitent à entrer. Dans l’ensemble, bois, marbre et or se répondent harmonieusement et apportent une chaleur enveloppante où il fait bon se réfugier l’hiver.

En savoir plus sur David-Olivier Descombes
Photos: Laure Moussié


Galerie


Laisser un commentaire