La Barque, maison en bord de lac au Québec par ACDF Architecture

Déposée sur les rives du lac Ouareau à Saint-Donat, La Barque est le refuge paisible d’une famille pour qui les montagnes et les lacs sont d’infinis terrains de jeu.

La résidence, inspirée par l’amour des propriétaires pour le nord, fait entrer la quiétude des collines environnantes à l’intérieur. Sous le plafond courbé de La Barque, rappelant la coque d’un bateau, les résidents peuvent reprendre leur souffle entre deux descentes de ski alpin et deux sorties de ski nautique.

Ce sont également les qualités particulières du site qui ont guidé la conception du projet. Bordée par la route d’un côté et par le lac de l’autre, la résidence se protège des regards pour mieux s’ouvrir à la nature. Une paroi disloquée abrite la façade et crée un mur-écran qui dissimule le barbecue ainsi que le four à pizza à l’extérieur. Mis en valeur par le contraste entre l’opacité et la transparence, les paysages se révèlent par un jeu d’ouvertures qui viennent percer la façade. Ce volume aux lignes pures flotte sur une fondation minérale de béton coulé où le coffrage a laissé ses traces. Au rez-de-chaussée, on trouve ainsi les chambres des enfants, une salle familiale, un sauna, de même qu’une grande terrasse extérieure.

Derrière sa façade de bois foncé et sa volumétrie orthogonale, La Barque cache une grande douceur. Comme un objet sculpté, la résidence déploie un élégant plafond de bois blond incurvé. Ce geste simple et fort de la conception présente de nombreux avantages. En plus d’incarner une présence rassurante, le plafond, grâce aux extrémités surélevées de sa courbe, permet à la lumière naturelle de pénétrer abondamment par l’avant et l’arrière de la résidence. Les rayons de soleil viennent se refléter sur le plancher de béton poli de l’étage qui accueille deux chambres, la cuisine ainsi que la salle à manger.

Dans un même élan, le prolongement du toit fournit un espace extérieur protégé à l’arrière de la résidence. La galerie abritée par la remontée du plafond vient ainsi s’offrir au paysage. Grâce à ses moustiquaires intégrées, cette terrasse surplombant l’étendue calme du lac permet aux propriétaires de vivre leur quotidien en véritable symbiose avec la nature. Protégée par sa façade habilement disloquée, La Barque est un havre de paix qui invite ses résidents à ralentir la cadence. La courbe de son plafond s’allie à la simplicité des matériaux pour créer un lieu où le lac et ses collines sont plus qu’un simple décor.

En savoir plus sur ACDF Architecture
Photos: Adrien Williams

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire