La Belle Électrique à Grenoble par Hérault Arnod Architectes

Les musiques électroniques sont un sujet nouveau pour l’architecture. Le plus souvent les soirées électro se déroulent dans des lieux qui ne leur étaient pas spécialement destinées au départ, hangars, champs, stades…

Pour le projet de Grenoble, il s’agissait d’inventer un dispositif architectural spécifique qui permette un nouveau type de spectacle et de relation avec le public, tout en autorisant des concerts en configuration plus traditionnelle.

Le site est un ancien quartier industriel aujourd’hui en mutation. La salle est construite à côté du Magasin, le Centre d’Art Contemporain de Grenoble, qui est installé dans une halle construite à la fin du XIXe siècle par les ateliers Eiffel. Dans un contexte en cours de définition et emprunt d’incertitude, le projet est un volume à cinq branches qui donne une importance équivalente à chacune de ses faces. Cette forme multi-directionnelle et autonome s’affranchit des aménagements futurs et son identité ne risque pas d’être fragilisée dans l’avenir, quelle que soit l’évolution des alentours. Ce passé industriel du site a inspiré son architecture brute et efficace, enveloppée d’une peau composée d’épaisses planches de mélèze.

Ce corps étrange répond à l’énergie de la musique, c’est une forme qui évoque à la fois l’absorption et la diffusion du son : chaque branche est comme le pavillon de l’oreille ou le cône du mégaphone. L’ensemble forme un organisme dont le cœur est la salle de concert ; à partir de ce cœur, les autres espaces s’organisent dans chacune des cinq branches, composées dans un cercle, qui ouvrent vers des directions différentes, captant les divers flux. L’architecture joue de l’opposition entre l’enveloppe de bois, abstraite et rugueuse, et la façade du hall en verre courbé, léger et transparent. Son tracé courbe donne au volume intérieur un aspect organique.

Pour en savoir plus sur Hérault Arnod Architectes, cliquez ici et sur La Belle Électrique, cliquez là.
Photos: André Morin

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire