La Binocle, chalet minimaliste et contemporain au Québec par naturehumaine

On ne s’ennuie jamais avec les architectes québécois de naturehumaine ! Les réalisations s’enchaînent mais ne se ressemblent pas, leur seul point commun leur singularité.

Perché sur un flanc de montagne des Cantons de l’Est, le concept du chalet repose sur son intemporalité et son minimalisme. Par sa forme angulaire, le projet vise avant tout à souligner la beauté du paysage dans lequel il s’installe.

Le projet profite du cap rocheux pour ancrer ses fondations de béton brut, sur lesquelles reposent deux volumes en bord de falaise s’avançant vers la cime des arbres. Le premier module contient les espaces de vie alors que le second accueille deux chambres à coucher. En accompagnant la dénivellation naturelle du terrain, leurs toits en pente renforcent la sensation de glissement au-dessus de la falaise. Entre les deux, le vestibule d’entrée forme un pont suspendu à la rencontre des unités indépendantes, celles-ci orientées à angle l’une par rapport à l’autre.

En prolongeant les toitures au-delà des fenêtres orientées Sud, l’avancée souligne ainsi la vue tout en limitant les apports solaires durant la saison chaude. Sur le côté, une plateforme de bois située en prolongement de la cuisine s’oriente à l’ouest vers le coucher de soleil. Le revêtement de bois brulé non traité et les planches de pruches pré-vieillies composent une palette de matériaux naturels et participent à la simplicité formelle de l’enveloppe.

À l’intérieur, la vue panoramique devient le point focal des espaces de vie et de la chambre principale. Au sol, un plancher de carreaux de ciment unit l’ensemble des pièces et rappelle la finition naturelle des fondations extérieures. Tout en valorisant le paysage, le projet se distingue ainsi par des lignes franches. Il envisage avant tout le chalet comme un espace minimal et contemplatif, invitant à la quiétude.

En savoir plus sur naturehumaine
Photos: Adrien Williams


Galerie


Laisser un commentaire