La Madeleine, projet ludique et coloré par l’Atelier Microméga

L’Atelier Microméga, lauréat de la mention spéciale avec le projet ludique et coloré intitulé « La Madeleine », a participé à l’édition 2017 du Festival des Architectures Vives de Montpellier avec pour thème l’émotion.

L’émotion est multiple. Activée par les cinq sens, une odeur, une vision ou un goût stimule en chacun de nous des émotions différentes. Elles sont l’expérience de ce qui est passé, ce qui est en train d’être, ce qui sera. Le pouvoir de la nostalgie est de provoquer par l’expérience d’un même objet des émotions complètement diverses chez chacun d’entre nous. La Madeleine de Proust est ce lien entre l’émotion passée qui nous structure, et le frisson qui nous envoi dans le futur. L’installation repose sur l’architecture, l’espace et la matière pour jouer avec notre nostalgie. Elle invite le visiteur à s’émouvoir en la parcourant, en interagissant avec elle, en faisant écho à ses souvenirs enfantins. Le cube lisse et parfait renvoie à l’âge adulte. Le monde qu’il renferme: évolutif, créatif et malléable fait appel à l’enfant, faisant de l’espace de la grotte, sa cabane.

La Madeleine est une structure de 3mx3mx3m composée de 2500 briques de plastiques colorées. D’aspect cubique et lisse d’extérieur, la structure dévoile en son intérieur une voûte cadrant grâce à son ouverture zénithale les bâtiments de la cour et le ciel. Dans la voûte sont intégrées des prises où les visiteurs peuvent venir plugger de nouvelles briques et ainsi participer à la co-construction de ce monde intérieur. Comme un rappel de l’enfance et des jeux de construction, les briques plastiques semblent avoir grandi avec les architectes.

Avec La Madeleine, le travail de l’Atelier Microméga a oscillé entre la conception/réalisation du projet, son financement et la recherche du valeur sociale à l’acte de construire. Grâce à la générosité de 90 donateurs, l’Atelier Microméga a pu réaliser le projet et a souhaité donner une seconde vie aux briques. Les financements ne servent plus uniquement à la construction d’une installation éphémère, mais plutôt la création d’une émotion à plus long terme. Les briques géantes de plastique de la structure ont, à la suite du festival, été données à des crèches solidaires et aux restos du cœur situé aux alentours de la ville de Montpellier. Ainsi aujourd’hui, ces briques permettent à des enfants de découvrir leurs instincts de bâtisseurs comme l’avaient fait quelques années auparavant les membres de l’Atelier Microméga.

En savoir plus sur Atelier Microméga
Photos: © Paul Kozlowski

source


Galerie


Laisser un commentaire