La Maison des Archives embrasse le design environnemental et la pensée créative par Lund + Slaatto Arkitekter

Située dans le parc de l’innovation (Ipark) à Ullandhaug, Stavanger, en Norvège, la Maison des Archives a été imaginée par les architectes Lund + Slaatto pour fournir un centre de recherche culturelle de 14 000 m2 qui comprend un café, une bibliothèque, une salle de réunion et un espace d’exposition. Le bois Kebony a été sélectionné pour le revêtement extérieur afin de créer une façade géométrique « pliée » accrocheuse.

Le bâtiment contient les sources historiques les plus importantes du comté de Rogaland, de la ville de Stavanger et de la Norwegian Mission Society, avec plus de 70 km d’archives souterraines couvrant la moitié du site. Le projet a été initié par la propriété Smedvig et Ipark et construit par l’entreprise Kruse Smith. La Maison des Archives comporte quatre étages au-dessus du niveau du sol et trois au-dessous avec un atrium central présentant une verrière pour créer une zone ouverte et lumineuse pour des fonctions publiques. C’est le premier bâtiment à être achevé dans le cadre d’un vaste projet de développement.

L’innovation fut une facette essentielle de cette conception qui incorpore des solutions respectueuses de l’environnement et une pensée créative. La combinaison d’angles inhabituels, de lignes inclinées et d’ouvertures de fenêtres intégrées permet à l’esthétique du bâtiment de s’adapter en fonction de l’heure du jour, du temps et de la saison. Les locaux lumineux et accueillants ont utilisé des matériaux robustes de haute qualité pour offrir un certain nombre d’avantages visuels et environnementaux. La durabilité a été un élément clé de cette conception et c’est tout naturellement que le bois Kebony a été considéré comme le meilleur matériau en termes de coût et d’esthétique pour créer la façade en bois inspirée par l’origami.

En savoir plus sur Lund + Slaatto Arkitekter
Photos: courtesy of Lund + Slaato Arkitekter


Galerie


Laisser un commentaire