La Maison étirée dans le Rhône par Barrès-Coquet Architectes

L’agence Barrès-Coquet se compose de deux architectes dplg, Caroline Barrès et Thierry Coquet. Le couple conçoit des projets de maisons, extensions et réhabilitations contemporaines en utilisant principalement l’acier. Nous avons été séduits par une de ses réalisations nommée la Maison Étirée.

Ce que dit le couple sur ce projet: « La maison s’organise à partir d’éléments (coffres en bois) installés parallèlement aux lignes de pente. Ils structurent à la fois l’espace domestique et le paysage environnant, autorisant des cadrages sur les vues lointaines.
En faisant écho aux murs de pierres dorées de la rue, ce dispositif spatial assoit la maison dans son site et autorise tous les parcours brouillant la limite entre l’espace intérieur et l’espace extérieur.
Par leur installation et leur contenance les coffres transformables intègrent toutes les fonctions et autorisent une grande modularité spatiale.
Les cloisons -soit pivotantes, soit rabattables, soit rétractables- organisent et divisent l’espace. Les meubles intégrés aux coffres définissent l’usage des pièces :
Coffres « ouverts » : un même espace peut se transformer, d’une chambre devenir une buanderie ou un bureau selon que les meubles sortis des coffres sont un lit ou un bureau…
Coffres fermés : la fonction du lieu s’efface et perd son échelle domestique au profit du paysage.
L’espace peut devenir contemplatif, zen, presque muséal. »

L’Ensemblier a été mandaté pour concevoir l’architecture d’intérieur et la décoration, voici sa note d’intention sur ce projet: « La vie de cette maison ouverte sur l’extérieur se prolonge dans ce jardin aux multiples facettes où mobilier et matières ont été sélectionnées et orchestrés par l’Ensemblier. De l’espace repas à la zone repos en passant par le couloir de nage, chaque meuble justifie son usage, chaque matière sa pertinence. Le ton donné est le même qu’à l’intérieur : un équilibre entre des pièces d’hier et des créations d’aujourd’hui.
Dans la foulée de la conception de cette maison expérimentale réalisée par le studio d’architecture Barres-Coquet, l’Ensemblier est intervenu pour habiller l’intérieur de cette architecture minimaliste. Le choix des matières a été capitale pour répondre avec douceur et confort aux matériaux brut retenus à la conception de cet habitat. Rideaux en drap de laine de l’atelier Bisson Bruneel, mobilier d’éditions confidentielles, classiques français et danois du XXème siècle se côtoient. Un habitat dont le luxe est discret. »

En savoir plus sur Barrès-Coquet Architectes & l’Ensemblier
Photos: © Aurélien Aumond

source


Galerie


Laisser un commentaire