Le Pavillon de la Montagne du Dragon, installation architecturale en Chine par Aurélien Chen

Dans cette installation, l’architecte français Aurélien Chen réinterprète de manière poétique et aérée les paysages chinois traditionnels.

Cette installation est avant tout un signal fort en bord de route, pour marquer l’entrée au site naturel dit « la Montagne du Dragon », typique des paysages chinois traditionnels et de leur représentation picturale, avec la montagne, les nuages, l’eau, la forêt.

Il existe trois séquences d’approche différentes, et le passant/visiteur aura autant d’échelles de perception et d’expériences différentes. Depuis la route, on aperçoit au loin se dessiner subtilement une montagne composée de 200 mâts en inox.

Lorsque l’on passe devant, l’espace entre les mâts est tel, qu’avec la vitesse, se crée l’illusion d’une surface unique sur laquelle les jeux de changement de matière révèlent de nouvelles montagnes.

En approchant, le visiteur découvre un paysage miniature dans lequel il peut déambuler. Les mâts deviennent une véritable forêt, une rivière faite de marbre noir invite le visiteur à s’avancer vers la véritable montagne qui se dresse à l’horizon. Les nuages sont représentés par des canopées réalisés en miroir. Dans ce paysage calme et serein, l’agitation de la route se reflète, à peine perceptible, au gré des jeux de miroir sur les canopées et sur les mâts.

Les perforations sur les miroirs créent des jeux d’ombre et de lumière, marquant ainsi le temps qui passe.

Le va-et-vient des voitures se reflète sur les poteaux, elles disparaissent derrière eux puis réapparaissent. À l’intérieur de l’installation, il y a une temporalité opposée, faite de lenteur. Au pragmatisme de la vitesse routière, s’oppose une expérience poétique, une pause spatiale et temporelle. Cet espace est compris entre la route et la montagne, majestueuse et sereine. C’est un moment de calme et de réflection sur les éléments qui composent le paysage chinois traditionnel.

Lorsque la nuit tombe, des milliers d’étoiles apparaissent sur les mâts, eux-mêmes perforés de manière aléatoire. Une montagne lumineuse brille et vibre dans la nuit.

En savoir plus sur Aurélien Chen
Photos : © Aurélien Chen / Vidéo : Frederic Henriques

DRAGON MOUNTAIN LANDMARK PAVILION by Aurelien Chen from Aurelien Chen on Vimeo.


Galerie


Laisser un commentaire