Le poste de transformation électrique de Copenhague donne vie à l’hôtel Herman K

À partir d’un poste de transformation électrique situé dans le cœur de Copenhague, la chaîne d’hôtels danoise Brøchner Hotels a créé Herman K, le premier hôtel cinq étoiles de la marque.

Bien que construite dans un but purement utilitaire, la station, designée par Hans Christian Hansen en 1963, possédait un charme brut qui a été conservé et mis en valeur dans la réalisation de cet hôtel doté de 31 chambres. La façade extérieure de l’hôtel présente une grille de lames de métal horizontales, tandis qu’à l’intérieur, le béton est laissé visible, accompagné par les étages eux aussi en béton et les escaliers en terrazzo.

L’entrée de l’hôtel ouvre sur un spectaculaire espace central de 12 mètres de haut, encadré par deux portes en acier, qui divisaient auparavant la station en trois zones. Les deux espaces adjacents accueillent maintenant des chambres, de plus petits bars et le restaurant.

« Nous voulions conserver l’histoire, et l’histoire est celle d’un bâtiment construit pour des machines, nous l’avons donc transformé en un lieu où les visiteurs peuvent véritablement vivre et respirer », explique Lise Egenius, directrice générale.

L’hôtel est ainsi nommé en référence à Herman A Kähler (1846-1917), un céramiste de renom. Les chambres classiques, dont les prix commencent aux alentours de 500€, sont designées comme des suites d’avion première classe, avec un panneau de contrôle en tête de lit. De l’autre côté de l’échelle, les suites penthouse à deux étages (environ 2 000€ la nuit), disposent d’une terrasse privée d’environ 40 m2 sur le toit.

Pour ce projet, les architectes d’intérieur ont choisi d’intégrer toute la collection Leya par la marque Freifrau, le tout dans des couleurs sombres. Les teintes noires ou encore vert foncé de ces fauteuils d’exception s’accordent idéalement dans ce cadre très lounge et raffiné. On retrouve ainsi la Leya Armchair High et Low, le Leya Kitchen Stool Low, la Leya Lounge Chair et le Leya Ottoman. La marque Freifrau produit de façon artisanale des meubles d’assise au design raffiné et élégant, tout en mettant un point d’honneur à soigner les détails et les finitions de ses créations aux courbes douces et aux matériaux d’exception.

Pour poursuivre dans ses luxueuses ambitions, l’hôtel a engagé le chef du restaurant Kadeau, doublement étoilé au Guide Michelin, pour diriger le restaurant Roxie de style bistrot. À l’étage supérieur se trouve une cour intérieure calme, encadrée de murs de briques peints, pour reprendre l’une des caractéristiques des bâtiments voisins.

En savoir plus sur l’hôtel Herman K


Galerie


Laisser un commentaire