Maison Cartier à Montréal, équilibre entre ancien et nouveau par Architecture Microclimat

Trait d’union entre passé et présent, le projet Cartier témoigne de la volonté d’un couple de rendre hommage à l’héritage patrimonial d’un petit cottage du Plateau Mont-Royal en lui offrant une seconde vie.

Implantée sur un îlot aux dimensions restreintes, la maison d’origine présente des défis quant aux possibilités d’agrandissement. Si les clients désirent lier les espaces intérieurs aux activités de la cour, ils ne veulent pas pour autant perdre le caractère intime et charmant de la maison existante. Dans cet esprit, la réponse architecturale s’articule autour d’un équilibre entre l’ancien et le nouveau à travers un traitement de restauration et d’actualisation des façades extérieures ainsi que des détails intérieurs de la maison.

La façade avant présente un travail de restauration minutieux des éléments d’origines typiques des duplex/triplex montréalais tels que la ferronnerie des balcons, les corniches et la brique. La remise à neuf de ces éléments renforce le caractère harmonieux existant entre la maison et son environnement immédiat tout en valorisant les qualités architecturales. La façade arrière, quant à elle, présente un langage contemporain qui s’exprime par l’ajout d’une pièce de vie. Ce nouveau volume, dont les proportions respectent l’échelle du projet, permet un agrandissement de l’intérieur sans empiéter complètement sur l’espace de la cour. À la frontière entre intérieur et extérieur, cette pièce-jardin créé un lien visuel et physique fort avec cette dernière.

L’articulation du volume de l’agrandissement présente également un jeu de terrasses intimes sur deux niveaux qui optimise les relations au paysage tout en permettant de rester à l’abri des regards à l’extérieur. Dans une volonté de dialogue avec l’existant, l’agrandissement s’implante avec mesure sur l’îlot en bonifiant l’intimité à travers une variété d’espaces extérieurs.

Ce même souci de faire dialoguer ancien et nouveau s’est vu porté à l’intérieur de la maison à travers un processus de restauration et de modernisation. L’intervention a d’abord porté sur le décloisonnement des pièces afin de générer un aménagement ouvert et fluide qui correspond davantage aux besoins actuels.

Pour respecter l’esprit du lieu, l’escalier a été restauré, ainsi que certaines composantes comme les portes et moulures en bois massif, les moulures en plâtre et les radiateurs en fonte. Remis à neuf, ces éléments offrent une toile de fond riche et texturée, sur laquelle s’exprime en accent des matières naturelles et élégantes comme le noyer, le verre et l’acier brut.

En savoir plus sur Architecture Microclimat
Photos : Adrien Williams

source : communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire