Maison du Lac Charlebois au Québec par Paul Bernier Architecte

Sur un terrain boisé au bord du Lac Charlebois, les clients voulaient construire une maison contemporaine, lumineuse et ouverte sur la nature. Ils souhaitaient que la plupart des espaces de la maison soient de plain-pied avec le terrain.

Le terrain est légèrement en pente. Lors d’une première visite du site, un périmètre a été établi afin d’identifier le lieu d’implantation idéal. La vue privilégiée vers le lac et le sud coïncide, ce qui a guidé l’orientation du bâtiment.

Une forme en « L » pour le plan de la maison a été choisie. Dans le plan en « L », une aile est réservée aux pièces de jour (cuisine, salle à diner, salon) et l’autre abrite les pièces de nuit et plus privées (chambre principale et salle de bain). Ce type d’implantation permet à tous les espaces d’être orientés vers le sud et vers la vue désirée. Le plan en « L » permet aussi de définir un espace extérieur ensoleillé, caché de la vue du voisin et ouvert vers l’accès à l’eau. D’ailleurs, c’est aussi dans le creux du « L » qu’a été aménagé une pièce moustiquaire pour profiter des soirées en été.

À la rencontre des 2 ailes du « L », on retrouve un volume sur 2 étages. Au rez-de-chaussée, il y a le garage, et à l’étage on y retrouve une chambre d’ami et un bureau qui profite d’une position stratégique en surplomb sur le lac et aussi doté d’une vue en contrebas sur le rez-de-chaussée. À l’extérieur, ce volume à 2 étages se distingue clairement du plan en « L » par la matérialité. Il est revêtu d’acier Corten qui a déjà pris sa couleur orangée, alors que le volume en « L » sur un étage est recouvert de cèdre teint noir. À l’intérieur aussi, cette distinction est ressentie par un espace double-hauteur entre le volume à 2 étages et celui de plain-pied. Un escalier en marches à porte-à-faux en noyer permet d’accéder à l’étage.

En savoir plus sur Paul Bernier Architecte
Photos : © James Brittain


Galerie


Laisser un commentaire