Maison familiale à Hokusetsu à Osaka par Tato Architects

Tato Archiects, dirigé par Yo Shimada, a conçu cette maison pour une famille qui souhaitait une habitation « facilitant le temps passé ensemble ». Plutôt que de s’en tenir à un plan orthogonal régulier, Yo Shimada a mis au point un motif comportant 12 carrés reliés par des losanges composés de deux triangles équilatéraux.

La maison est remplie d’espaces autonomes pouvant s’adapter aux changements de mode de vie. C’est un labyrinthe cristallin où les espaces se reflètent à plusieurs reprises dans une figure prismatique. Douze pièces au rez-de-chaussée sont reliées par six autres à l’étage supérieur, les espaces angulaires entre les deux étant désignés comme des espaces communs polyvalents intégrant également la circulation.

Shimada a développé le concept en partant du principe que la disposition des chambres dans les propriétés traditionnelles impose un certain style de vie aux propriétaires. Avec ce projet, il souhaitait explorer le potentiel d’espaces plus variés et flexibles. Trois motifs de jardins intérieurs sont intégrés au motif géométrique, qui s’étend sur l’aménagement extérieur. Un auvent bordant l’une de ces zones de jardin crée un porche d’entrée protégé. À l’intérieur de la maison, l’un des espaces carrés abrite une terrasse en bois attenante à une cour angulaire en béton. Un autre vide en forme de losange est divisé en une terrasse triangulaire et un jardin compact. Ces espaces à l’air libre et isolés permettent à la lumière du jour de pénétrer dans les zones centrales du plan d’étage et assurent une connexion avec l’extérieur dans le cadre d’une conception par ailleurs fermée. Un puits de lumière et de grandes fenêtres au premier étage permettent également à beaucoup de lumière naturelle d’atteindre les espaces de circulation à double hauteur avec des escaliers en bois menant à l’étage supérieur.

En savoir plus sur Tato Architects
Photos: Shinkenchiku-sha

source


Galerie


Laisser un commentaire