Maison R. à Coppet, en Suisse par le bureau Lacroix Chessex

Cette maison datant de 1936 avait toute son enveloppe (toiture & façades) à refaire car les déperditions thermiques étaient bien trop importantes. Le propriétaire la trouvait trop grande et souhaitait donc en louer une partie.

Une mission pour Lacroix Chessex: re-configurer programmatiquement l’intérieur de la maison et repenser toute son enveloppe extérieure, soit sa nouvelle expression architecturale.

Le projet propose de construire deux grands avant-toits sur les façades nord et sud, à la manière de deux ailes d’avion, pour créer une grande terrasse ombragée au sud et un couvert au nord. Ces grands avant-toits sont percés de « canons de lumière » orientés en fonction du soleil pour se protéger de la chaleur en été et profiter du soleil direct en hiver.

Les façades sont constituées d’un simple bardage horizontal en bois pré-grisé. Une attention particulière est portée sur le traitement des embrasures de fenêtres dont les angles d’ouverture sont orientés en fonction de la course solaire. Les biais des embrasures sont constitués de petites cannelures en bois, un simple décalage des planches constituant le bardage de façade. Ce traitement fait référence aux bâtiments classiques du début du XXe, à l’architecture de Scarpa et aux anciens appareils de photographie.

À l’intérieur de la maison, l’intervention la plus conséquente est la création d’un nouvel appartement en duplex dans la partie nord. Dans l’appartement principal, mis-à-part le déplacement de la cuisine dans la partie sud, seuls de modestes travaux de rafraichissement des murs, sols et plafonds sont effectués.

En savoir plus sur: Lacroix Chessex
Photos: Joël Tettamanti


Galerie


Laisser un commentaire