Ogimachi House, maison en bois à Nagoya au Japon par Tomoaki Uno Architects

Tomoaki Uno Architects a limité la palette de matériaux de cette maison japonaise sans fenêtre au cèdre et au cyprès pour offrir à sa propriétaire malade une maison épurée et thérapeutique.

Baptisée Ogimachi House, la maison éclairée par le ciel de Nagoya a été commandée par un jeune client pour sa mère, qui avait besoin d’un espace privé et apaisant pour l’aider à se remettre d’une maladie. La conception est délibérément simple et construite presque entièrement en bois en reconnaissance des avantages physiques et psychologiques du matériau.

« Le choix des matériaux et des finitions a été fait autant que possible avec des matériaux naturels, et je visais à soigner l’architecture sous tous ses aspects. Je crois en la beauté des choses ordinaires. Le plus intéressant se cache dans le plus inintéressant. Cette architecture a été faite de cette façon. J’ai essayé de remplir la fonction maximale avec un minimum de matériel » a expliqué le fondateur du studio, Tomoaki Uno.

La maison est pourvue d’aucune fenêtre et s’appuie à la place sur 37 puits de lumière pour rendre l’intérieur lumineux et baigné de soleil. Cette décision a été prise pour aider à préserver l’intimité de la propriétaire des maisons voisines. Tomoaki Uno Architects a choisi de construire la maison en utilisant du cèdre et du cyprès car ce sont les deux bois les plus largement distribués au Japon. Les architectes ont opté pour une méthode de construction japonaise traditionnelle appelée Itakura, dans laquelle d’épaisses planches de cèdre massif sont jointes sans clous pour former des toits, des murs et des planchers.

En savoir plus sur Tomoaki Uno Architects
Photos: Ben Hosking

source


Galerie


Laisser un commentaire