Parking enterré « Vaisseau Mère » par Architecture Anonyme pour Paris Habitat

L’agence parisienne Architecture Anonyme vient tout juste de livrer le projet d’un parking enterré dans le 17 ème arrondissement de Paris, nommé « Vaisseau Mère ».

Pour répondre aux demandes des permis de construire de la rue Rebière, Paris Habitat OPH a décidé de substituer à la Tour du Bois le Prêtre (équerre d’argent), son petit parking de surface pour y créer un jardin paysagé englobant la Tour sous lequel serait enterré un parking de 123 places. L’Exiguïté de la parcelle a amené les architectes à fusionner les voies intérieures et les rampes d’accès aux différents niveaux. Ainsi une seule et même voie en pente douce dessert l’ensemble des 123 places.

L’application des rayons de courbure règlementaires aux limites de propriété ont généré la forme hélicoïdale que prend le parking. La composition structurelle s’inscrit dans ce mouvement et permet en tous points du parking d’avoir une vision de l’ensemble de l’espace. Les poutres rythment harmonieusement le parcours et sont support d’une nappe éclairante qui contribue au caractère rassurant que doit revêtir un tel programme (aucuns recoins ni espaces sombres). La structure brute assurant l’espace et le mouvement, des taches de couleur ainsi qu’une la signalétique exagérée permettent de ponctuer celui ci, d’accentuer l’effet hélicoïdal et surtout de contrebalancer l’aspect brutal voir anxiogène qui est souvent associé à ce type de programme.

Ainsi un dialogue s’instaure entre :
– béton gris/brut/mat et tache de couleur/soutenue/brillante.
– poutres précontraintes rectilignes et appareillage sophistiqué tubulaire.
– massivité des voiles et légèreté des ouvertures (porte en verre, grille hyper ajourée).
– brutalité du béton et douceur de la courbe

Pour en savoir plus sur Anonyme Architecture, cliquez ici.
Photos: © Daniel Rousselot

source: formulaire de contact


Galerie


Laisser un commentaire