Redonner vie à la biodiversité et aux coraux grâce à l’impression 3D par HKU Architecture

Les architectes et les scientifiques marins de l’Université de Hong Kong (HKU) ont développé conjointement une nouvelle méthode pour la restauration des coraux et de la biodiversité marine côtière en utilisant la technologie (l’impression 3D) et le biomimétisme.

Ces derniers ont créé, grâce à l’impression 3D, des carreaux de récif artificiels spécialement conçus pour que les coraux se fixent afin d’améliorer leurs chances de survie dans le parc marin de Hoi Ha Wan dans les eaux de Hong Kong.

Ce projet a été commandé par le Département de l’agriculture, des pêches et de la conservation pour lutter contre la bio-érosion de l’habitat corallien abritant plus de 120 espèces de poissons. Les architectes du laboratoire de fabrication robotique de HKU et les scientifiques marins du Swire Institute of Marine Science (SWIMS) de la Faculté des sciences de HKU ont collaboré pour développer ces carreaux de récif imprimés avec des détails complexes optimisés pour inviter le corail vivant à s’y greffer. Les carreaux de récif ont été imprimés en 3D en utilisant de la terre cuite, sans danger pour les récifs.

Les pièces ont ensuite été introduites dans trois sites sélectionnés à travers le parc marin. Bien que beaux en eux-mêmes, les motifs complexes de chaque carreau ne sont pas seulement esthétiques, mais conçus pour représenter différentes formes de croissance des schémas de ramification de trois espèces de corail endémiques et ainsi optimiser la restauration de ces coraux en difficulté.

Le projet compte pour l’instant 128 carreaux de récif, couvrant environ 40 mètres carrés au total. En cas de succès, l’équipe prévoit d’étendre sa collaboration à de nouvelles conceptions pour promouvoir la restauration des fonds marins dans la région.

En savoir plus sur HKU Architecture

source


Galerie


Laisser un commentaire