Rénovation d’une maison de vacances en Espagne par YLAB Arquitectos

Les architectes d’YLAB Arquitectos ont réaménagé une maison de vacances au sud-est de l’Espagne, afin que ses propriétaires profitent au maximum des vues sur les montagnes et la nature. Selon la cofondatrice du studio, Yolanda Yuste López, la demande du client était créer une maison de vacances confortable mais luxueuse s’inspirant du design hôtelier.

Elle devait également être en mesure d’accueillir à la fois des amis et la famille. La maison principale, qui se trouve à angle droit du garage et de la maison des invités, comprend un toit plat qui se dresse au premier étage, s’incurvant autour d’un arbre sur la terrasse et se rejoignant pour toucher le bâtiment secondaire.

YLAB Arquitectos a changé la disposition intérieure de la maison existante datant des années 80 et a enlevé des murs de séparation. Les espaces principaux sont en grande partie à plan ouvert, avec de grandes portes coulissantes, reliées par des couloirs à chaque étage qui s’étendent sur toute la longueur de l’axe longitudinal de la maison. Ces couloirs offrent des lignes de vue dans tout le bâtiment et, au rez-de-chaussée, s’ouvrent sur la grande terrasse et la piscine par des portes coulissantes en verre.

Les grandes baies vitrées du rez-de-chaussée et les matériaux neutres utilisés à l’intérieur et à l’extérieur aident à lier visuellement les espaces intérieurs et extérieurs. Les différents espaces de la maison sont réunis par le sol en ciment continu et la palette limitée de matériaux neutres mais luxueux. Le salon spacieux dispose d’un revêtement de mur en grès gris pâle et d’une unité murale sur mesure en bois, qui intègre la cheminée en acier noir et un système de stockage. Dans la salle à manger adjacente, une table laquée foncée et des chaises à pieds de laiton sont placées sous un ensemble de suspensions en laiton de Tom Dixon. À l’étage, on retrouve les chambres et salles de bains.

En savoir plus sur YLAB Arquitectos
Photos: Eugeni Pons

source


Galerie


Laisser un commentaire