Rénovation d’une maison en région parisienne par Martins Afonso atelier de design & l’atelier miel

Dans cette maison, l’espace est occupé mais pas encore habité. La famille qui l’occupe depuis peu, prend ses marques, capte les sensations et les séquences qui deviendront les piliers du futur projet.

Les propriétaires souhaitaient rénover cette maison afin de la rendre plus adaptée à leur mode de vie, plus confortable et surtout en accord avec leurs goûts. Ce projet était le moment de penser les espaces en proposant de nouveaux usages, notamment pour les enfants.

La principale potentialité de cette maison était sa luminosité et ce volume en double hauteur présent dans le séjour, inexploité jusqu’alors. Ainsi, un filet de mezzanine est venu prendre place dans cet espace, laissant à la fois passer la lumière, mais aussi offrant une nouvelle appropriation de ce lieu.

Le sol blanc en rez-de-chaussée, au-delà de son fort potentiel réfléchissant, vient détacher tous les éléments qui y sont posés. La teinte du sol marque également une inversion des sensations avec le plafond en béton banché. Ce changement vient bousculer les habitudes et renforcer la notion de vide au sein du filet.

Le mobilier intégré, majoritairement en chêne avec quelques touches noires, apporte au lieu des fragments chaleureux. L’enjeu a été de réorganiser ces espaces de vie développés sur deux niveaux, afin de créer une cohérence globale du projet, tout en créant des espaces distincts et dédiés à des usages spécifiques.

L’espace central vient relier les deux niveaux telle une colonne vertébrale. Il s’agit d’un grand volume en bois sculpté dans lequel s’articulent diverses fonctions et usages : à la fois les escaliers qui desservent les étages, mais également l’accès à la cave, les toilettes, le bar, la bibliothèque, les rangements pour vinyles et le meuble TV. Le tout est matérialisé par des jeux de pleins et de vides, ponctué par de nombreux espaces dissimulés par les portes sous-tenture ou les petites trappes.

En parallèle, dans l’entrée de la maison, un meuble traversant vient accueillir les visiteurs, les invitant à s’assoir pour enlever leurs chaussures avant de rentrer. Celui-ci se prolonge sur le mur du séjour, faisant face au bloc central. Ce passage paré de bois de part et d’autre, dissimule de nombreux rangements.

En face, une bande se développe le long du mur, de chaque côté du poêle, proposant d’un côté une banquette avec rangements intégrés pour les parents, invitant à la détente, et de l’autre les coffres à jouet des enfants. L’ensemble est surmonté d’une grande étagère, tel un ruban qui se déroule sur le mur, venant accueillir livres et lumières d’ambiances.

Le filet de mezzanine devient selon le moment, l’espace de jeu des enfants, le lieu de la sieste en famille, ou encore la salle du cinéma. Bordant le filet, tout le long du mur, une bande de bois vient habiter l’espace résiduel sous la pente, offrant de nombreux rangements et intégrant le vidéoprojecteur et home cinéma, qui se dissimulent derrière des portes coulissantes quand la séance est terminée. Cette bande est prolongée sur le mur suivant prenant une autre forme, où la structure du filet est habillée de bois et laisse place à une succession de petites trappes, abritant des espaces de rangements.

En savoir plus sur Martins Afonso atelier de design & l’atelier miel
Photos : Mickaël Martins Afonso

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 26 mai 2020
  1. Par PENILLARD JF |

    Waouh ! lumière , bois, béton , j’aimerais connaître le ressenti des occupants . Bravo !