Résidence du Cap St-Martin au Québec par Bourgeois / Lechasseur architectes

La résidence du Cap St-Martin est située au bout d’un long chemin sinueux, à Potton, dans les Cantons de l’Est. La plupart des terrains voisins contiennent des résidences secondaires isolées entre elles par une forêt mixte, et faisant face au lac Memphrémagog.

La résidence s’implante sur un plateau cerné par un monticule boisé à l’ouest, et par une forte pente à l’est. La descente du cap St-Martin est abrupte, mais un escalier est aménagé jusqu’au lac.

Dès la première rencontre, les clients parlent de leur attirance pour le style « barnhouse », influence architecturale qui réfère aux longs bâtiments agricoles de la région. Ils souhaitent une résidence secondaire chaleureuse et ouverte sur la nature. La conception s’oriente alors vers une forme traditionnelle simple et allongée, qui se démarque par une ré-interprétation contemporaine de la grange.

La résidence se compose de deux bâtiments de forme familière avec toiture à deux versants. Le plus petit volume en avant-plan abrite un loft d’invités, le garage et l’atelier de la cliente, artiste peintre. Cette section de la résidence est reliée au volume principal par un tunnel vitré, une douce transition baignée de lumière. La longueur de la résidence que l’on découvre en déambulant, contraste avec l’aperçu d’une maison compacte que l’on remarque à l’arrivée. Le traitement du cœur de cette demeure vient de la volonté des clients d’avoir une pièce spacieuse, lumineuse et orientée vers le lac. Cette pièce centrale qui contient les espaces de vie est surprenante. Ses deux longues façades vitrées offrent un contraste entre la vue sur la forêt et la vue sur le lac. La pièce est naturellement éclairée toute la journée, on se sent littéralement à l’extérieur. Le prolongement du plancher de béton en terrasse accentue cet effet de transparence. Le plafond cathédrale recouvert de bois vient adoucir le lieu. Une passerelle côté ouest traverse la pièce et mène aux chambres. La résidence est conçue comme un lieu de rassemblement. La cuisine se déploie dans une seconde aire de services qui communique directement avec la terrasse couverte. À l’étage, la chambre des maitres possède sa terrasse et la vue est à couper le souffle.

À l’extérieur, le parement de bois foncé et la toiture métallique rappellent les bâtiments agricoles. Les marquises de part et d’autre de la résidence se poursuivent et unissent les deux volumes, assumant la linéarité de la résidence. La terrasse semi-couverte marque la transition entre le paysage et le construit. Les lignes pures et le traitement raffiné des façades favorise l’intégration au paysage naturel et construit de la région.

En savoir plus sur Bourgeois / Lechasseur architectes
Photos: Adrien Williams

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire