Résidence LeJeune par Architecture Open Form

Construite en 1890, au cœur du Plateau-Mont-Royal à Montréal, la Résidence Lejeune émerge du jeu des contraintes municipales. Le règlement d’urbanisme prescrit des dispositions particulières relatives à l’exigence à l’égard de la préservation ou du retour d’une composante architecturale d’origine.

L’apparente étroitesse de jeu entre le désir des clients qui souhaitaient avoir un projet résolument contemporain et l’obligation de l’arrondissement de garder le cachet ancestral des façades, la créativité d’Architecture Open Form a répondu au défi de trouver une solution ingénieuse pour la réalisation des travaux.

Les clients, un couple de professionnels établis ayant un penchant prononcé pour la photographie, les arts et l’architecture, n’en sont pas à leur premier projet. En fait, cette maison est leur neuvième résidence. Appuyés par leur riche expérience en rénovation, les propriétaires ont toujours modernisé leurs domiciles eux-mêmes, et ce, avec un grand souci pour les détails et les matériaux. Pour la première fois, ils rêvaient de faire appel à un architecte pour concevoir une maison aménagée selon leur mode de vie minimaliste, incarné par la simplicité et l’élégance. En 2012, ils achètent un duplex détérioré sur la rue Lejeune. Le but était de transformer le bâtiment existant en une résidence unifamiliale offrant des espaces de vie aérés, soignés, une grande liberté dans l’usage des pièces intérieures et une architecture ouverte sur l’extérieur.

Bien que les façades du bâtiment existant furent recouvertes d’un revêtement de tôle au milieu du 20ème, de façon à protéger le clin de bois d’origine et à réduire les risques de propagation des flammes, l’arrondissement exigeait le retour du revêtement de bois dans sa forme d’origine. La combinaison des composantes architecturales d’origine (la corniche en bois restaurée, le revêtement extérieur en clin de bois, les moulures encadrant les ouvertures et les fenêtres à crémones en pin solide à six carreaux) avec une teinte noir (couleur typée dans l’art avant-gardiste et l’architecture), a répondu aux exigences sur la préservation du patrimoine du Plateau-Mont-Royal tout en répondant au goût aventureux des clients.

L’intérieur a été réalisé en collaboration avec Christian Bélanger Design. L’optimisation des espaces intérieurs était cruciale et l’ouverture des espaces de vie au rez-de-chaussée sur la cour arrière était nécessaire. La façade arrière a été ouverte sur toute la largeur du séjour grâce à une large porte coulissante, double-vitrée et d’une hauteur plancher-plafond, limitant ainsi les cloisons. La terrasse est donc l’extension naturelle de la résidence, elle permet au client de profiter de l’espace extérieur le plus longtemps possible.

De plus, le besoin de maximiser les surfaces habitables a permis à l’architecte de proposer un mode de vie différent et complètement minimaliste. Les espaces ainsi que le mobilier répondent à différents usages traditionnels. Par exemple, on note l’absence d’une salle à manger typique. Celle-ci est remplacée par un espace à aire ouverte entre la cuisine, le salon et la terrasse, ainsi que par un mobilier adapté aux besoins des clients. Le mobilier blanc contemporain se juxtapose parfaitement avec la terrasse en bois qui se poursuit sur le côté sud pour former un long banc. En ce qui concerne l’entrée de la Résidence Lejeune, une double hauteur fût travaillée afin de donner une illusion de grandeur à l’espace. Une bibliothèque noire, élément contraste, accompagne la transition entre l’entrée et les espaces de vie.

Ainsi, dans un espace minimaliste, avec très peu de décoration, Architecture Open Form a créé un espace complet qui répond à tous les besoins des clients et qui invite à une sérénité et une quiétude intérieure. La simplicité de l’espace ne limite en aucun cas la qualité ainsi que le confort du lieu. Le mobilier choisi pour les espaces intérieurs est très épuré, contemporain et sobre, s’harmonisant ainsi au mode de vie des clients.

Pour en savoir plus sur Architecture Open Form, cliquez ici.
Photos: Adrien Williams

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire