Résidence L’Estrade au Québec par MU Architecture

Située dans les verdoyantes Laurentides au Québec, la résidence l’Estrade se dévoile discrètement en bordure du Lac de la Cabane à St-Adolphe d’Howard.

C’est en étudiant la topographie escarpée et rocheuse du lieu que MU Architecture décide de mettre en valeur les particularités de ce site grâce à une intervention architecturale adaptée et captivante. L’objectif premier fût alors de concevoir une habitation en totale harmonie avec son environnement.

La topographie singulière dans laquelle s’insère le projet prend la forme d’une crête rocheuse qui vient plonger dans le lac. De manière à créer un parcours de découverte animé, des volumes viennent s’ancrer, contourner ou léviter sur cette dénivellation. Leur disposition décalée et superposée génère une multitude de terrasses qui épousent le site. Ce déploiement crée un dialogue riche entre l’architecture et le paysage sauvage.

La résidence l’Estrade se dévoile lentement, volume après volume. Un retrait sous un cube qui semble flotter nous invite à pénétrer dans les lieux. De là, un escalier aérien et magistral accueille le visiteur dès son entrée et se déploie dans un vaste espace lumineux. S’alignant précisément sur de grandes ouvertures, il vient relier tous les niveaux en volées asymétriques. Ses paliers aux garde-corps de verre semblent léviter grâce à l’absence de colonne, donnant ainsi l’impression de grande légèreté. Le minimalisme et le souci du détail apportent à la résidence une pureté et un confort qui donnent d’emblée le ton au projet. Chaque couloir mène à une ouverture lumineuse et nous fait découvrir une résidence plus vaste et plus complexe qu’à première vue. Les espaces offrent à la fois convivialité et intimité à travers une atmosphère différente à chaque niveau.

La maison fait jaillir de longs murs de pierres naturelles qui semblent naître de la profondeur de la terre. En s’élançant vers le paysage, ces longs murs génèrent et protègent les appartements des enfants au rez-de-jardin tout en leur donnant un accès direct au terrain pour jouer. Les roches extraites lors de l’excavation du terrain furent réutilisées dans l’aménagement paysager.

Au rez-de-chaussée, les espaces sont dégagés et s’ouvrent sur une vue imprenable du lac. Les pièces en enfilade, baignées de lumière, se terminent par une véranda qui prolonge la cuisine vers l’extérieur. Le noir du frêne de la cuisine et du mobilier intégré vient contraster avec la blancheur des murs et brise la monochromie. Le plancher, revêtu de bois naturel tout comme la terrasse, permet un passage de l’intérieur vers l’extérieur tout en subtilité. Ce volume des aires de vie en cèdre naturel forme le cœur du projet et réunit la famille. Il marque la transition entre l’activité des espaces inférieurs consacrés aux enfants et le calme de la suite parentale à l’étage.

Pour en savoir plus sur MU Architecture, cliquez ici.
Photos: Ulysse Lemerise Bouchard

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire