Restaurant UNDER en Norvège, (presque) 20 000 lieux sous la mer !

Le premier restaurant sous-marin d’Europe accueille ses clients à Lindesnes, en Norvège. Situé à l’extrémité sud de la côte norvégienne le projet se situe à un confluent unique. Il vient tout juste d’être inauguré et nous y étions !!


© Inger Marie Grini/Bo Bedre Norge

Under, tel est le nom de ce restaurant, d’un nouveau genre. En norvégien, Under a la double signification de « ci-dessous » et « émerveillement ».

Enfoncée à moitié dans la mer, la forme monolithique du bâtiment, longue de 34 mètres, casse la surface de l’eau pour reposer directement sur le fond marin, 5 mètres plus bas. La structure est conçue pour s’intégrer pleinement dans son environnement au fil du temps, car la rugosité de la coque en béton fonctionnera comme un récif artificiel, accueillant des patelles et des algues pour l’habiter.


© Ivar Kvaal

Le restaurant peut accueillir 35 à 40 convives tous les soirs dans une salle protégée de murs de béton d’un demi-mètre d’épaisseur.

Les espèces marines s’épanouissent ici dans les eaux saumâtres pour produire une abondance naturelle de la biodiversité sur le site. Le restaurant, conçu par Snøhetta, fait également office de centre de recherche sur la vie marine, rendant ainsi hommage à la faune sauvage de la mer et à la côte rocheuse de la pointe sud de la Norvège.

Son objectif culinaire est de créer une expérience gastronomique raffinée basée sur des produits de haute qualité provenant de sources locales, avec un accent particulier sur la capture durable d’espèces sauvages. Nicolai Ellitsgaard, expatrié danois du restaurant réputé Måltid à Kristiansand, en est le chef. Il réunit une équipe de 16 cuisiniers internationaux possédant l’expérience des meilleurs restaurants Michelin.

Lindesnes est connue pour ses conditions météorologiques intenses, qui peuvent passer du calme à l’orage plusieurs fois par jour. En arrivant sur le site, les impressions des visiteurs sur les espaces extérieurs indisciplinés se dissolvent rapidement au fur et à mesure qu’ils s’introduisent dans le hall d’atmosphère feutré et recouvert de chêne. Les intérieurs riches créent une ambiance chaleureuse et accueillante. Métaphore du parcours de descente de la terre à la mer, les panneaux de plafond recouverts de tissu évoquent les couleurs d’un coucher de soleil plongeant dans l’océan, accompagnant son passage dans les escaliers. L’élégance subtile des panneaux de plafond finement tissés confère une ambiance sereine au bâtiment.

L’œil panoramique du bâtiment se trouve au fond de la mer, à cinq mètres sous le niveau de la mer. Une fenêtre horizontale de 11 mètres de large et de 3,4 mètres de haut offre une passerelle visuelle vers la mer et relie les invités à la vie sauvage à l’extérieur.

Mission scientifique pour une gastronomie responsable

Une partie tout aussi importante du projet concerne la facilitation de la recherche marine par le bâtiment. Le restaurant accueillera des équipes de recherches interdisciplinaires qui étudient la biologie marine et le comportement des poissons, au moyen de caméras et d’autres outils de mesure installés à l’extérieur de la façade du restaurant. L’objectif des chercheurs est de documenter la population, le comportement et la diversité des espèces vivant autour du restaurant. L’objectif de la recherche est de collecter des données pouvant être programmées dans des outils d’apprentissage automatique qui surveillent régulièrement la dynamique des populations d’espèces marines clés, créant ainsi de nouvelles opportunités pour améliorer la gestion officielle des ressources marines.

Le chef Nicolai Ellitsgaard et son équipe dialoguent régulièrement avec les biologistes marins pour comprendre comment et quand exploiter les ressources marines de la mer de la manière la plus durable possible. Ils espèrent être en mesure de récolter les ingrédients du bâtiment lui-même qui peuvent être inscrits au menu du restaurant. La cuisine et les chercheurs collaborent également pour attirer les poissons vers la fenêtre, ce qui permet aux biologistes marins d’étudier l’espèce de plus près, tout en offrant une vue intéressante aux clients du restaurant.

En savoir plus sur Under et Snøhetta
Texte & Photos: Tony Lemâle / Journal du Design


© Ivar Kvaal


© Ivar Kvaal


Galerie


Laisser un commentaire