Rio House, maison surélevée dans la forêt tropicale brésilienne par Olson Kundig

Cette maison a été construite pour un couple qui voulait s’isoler du tumulte, après de nombreuses années de vie à Rio de Janeiro. La maison de 140 mètres carrés et son jardin se trouvent à la frontière du parc national de Tijuca, une forêt tropicale humide à l’extérieur de Rio de Janeiro.

Deux gros piliers en béton hissent un volume d’acier horizontal au-dessus du sol, élevant la structure à la hauteur de la canopée luxuriante de la forêt tropicale. Sa forme compacte minimise son impact sur l’environnement naturel.

Le brief était simple : « rendre la maison aussi petite que possible dans le grand et beau paysage de la jungle de Tijuca ». L’un des piliers en béton fait également office de cheminée donnant sur le coin salon extérieur, la salle à manger et la kitchenette au rez-de-chaussée. Ce foyer sculptural est fabriqué à partir de béton marqué par une planche qui acquiert une texture striée de l’empreinte des planches de bois. Le sol en béton du patio couvert est pigmenté de teinture rouge, tandis que des planches de bois brésiliennes recouvrent le plafond.

Le volume rectangulaire surélevé comprend un cadre en acier noir conçu pour résister au climat humide de la région et prévenir la corrosion. De grandes fenêtres sur sa façade exposent les intérieurs à la jungle environnante. L’élévation sud offre une vue sur la ville, l’océan et la célèbre statue du Christ Rédempteur du Brésil. À l’intérieur, Olson Kundig a recouvert de terre cuite et de plâtre coloré les murs, selon une technique de construction traditionnelle brésilienne. La cheminée en béton au rez-de-chaussée s’étend jusqu’au niveau supérieur.

Les fenêtres pivotantes manuelles et les murs rétractables actionnés par un système de roues et de poulies agissent comme des systèmes de ventilation naturelle pour refroidir la maison.

En savoir plus sur Olson Kundig
Photos : Maíra Acayaba

source


Galerie


Laisser un commentaire