Riverview House par Bennett and Trimble

Construite pour une jeune famille à Sydney, en Australie, cette maison est conçue autour d’une cour centrale qui permet des lignes de vue de la rue, à travers la maison, et l’arrière-cour.

Signée par Bennett and Trimble, la conception offre beaucoup de luminosité à l’intérieur grâce à la cour et aux multiples ouvertures. Au-dessus des fenêtres, des pare-soleil en acier reposent horizontalement, ajoutant un détail minimaliste à l’extérieur. Le salon s’ouvre sur le jardin par une porte coulissante en verre qui disparaît. La ligne de toit inhabituelle donne au salon principal un sentiment d’ouverture. Le plafond plus élevé permet une salle de jeux en mezzanine au-dessus de la cuisine et de la salle à manger. La cuisine est maintenue minimale et toute blanche, un rappel habile avec la brique peinte de la même couleur, que l’on retrouve dans le reste de la maison. Le blanc est compensé par les planchers en bois.

Pour en savoir plus sur Bennet and Trimble, cliquez ici.
Photos: Peter Bennetts

source


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 17 décembre 2014
  1. Par L-Works |

    Une maison blanche, totalement blanche, qui n’a rien à raconter, qui est vide de sens. Une maison qui ne respecte pas le cadre dans lequel elle s’est intégrée (imposée?), l’individualisme exacerbé, elle sent le faux.

    Décidément la mode en architecture, apparue au début du XXème siècle, continue d’anéantir la dignité qui lui était propre. Cette habitation s’interdit le plaisir, à se demander si quelqu’un y habite réellement. Tout est béton, tout est caché, tout est muré. Seules les lumières de nuit viennent accentuer le peu de vie qu’apporte le contraste du parquet foncé, puissant, dans ce salon inachevé.
    La modestie dans le mobilier rappelle avec amusement le film « Mon Oncle » de J. Tati (quel prophète) , aucun goût, une superficialité totale, mais une pointe de fantaisie (du bleu en mosaïque dans la salle de bain).
    C’est à croire que le design peut être aussi un tue-l’art.