Rotations 170m³ / Plus le temps passe, plus l’espace me manque par Benjamin Testa

Déjà présenté dans le Journal du Design (pour retrouver l’article, cliquez ici), Benjamin Testa signe un nouveau projet, Rotations 170m3. Sa réflexion et son approche de l’architecture sont toujours singulières, c’est pourquoi, je prends toujours beaucoup de plaisir à vous faire partager son travail.

Le protocole: Calculer la durée journalière moyenne passée dans chaque pièce d’un appartement. Relever le degré de rotation d’une aiguille sur une horloge pendant cette durée. Reconstruire l’appartement à l’échelle 1 en reproduisant ce mouvement sur chaque pièce de l’habitation. L’axe de rotation sera placé à l’horizontal au centre des volumes.

Ce que dit Benjamin sur ce projet: « mon intérêt se porte essentiellement sur les logements collectifs (HLM, résidentiel..) où la même habitation est démultipliée à la verticale. Ainsi, diverses personnes vivent dans des appartements similaires sans pour autant posséder les mêmes modes de vie. J’ai souhaité m’approprier cette architecture ‘de masse’ et proposer un protocole de re-configuration de cette dernière. J’ai vécu dans cet appartement et j’aurais aimé construire la réplique au pied de la tour dont il provient. Cela aurait permis de présenter, en parallèle de l’installation, les plans des appartements voisins après application du même protocole. Et ainsi, de proposer autant d’applications différentes qu’il y a d’appartements identiques. De manière générale, j’aime jouer avec des architectures dont la forme est choisie uniquement au regard de contraintes économiques et fonctionnelles. Pour le moment je me contente de jouer avec des plaques de plâtre mais je ne cache pas mon désir de m’atteler d’ici peu à des constructions un peu plus… pérennes. On attend avec impatience de voir les futures constructions pérennes ! Benjamin, est définitivement un talent à suivre de près.

Pour en savoir plus sur Benjamin Testa, cliquez ici.
Photos: Anaïs Nieto


Galerie


Laisser un commentaire