Scène de musiques actuelles à Évreux par Hérault Arnod architectes

Cette SMAC – scène de musiques actuelles – comprend deux salles de concert aux caractères très différents reliées par un espace public qui traverse le bâtiment de part en part : le deck. Elle est conçue dans l’idée que chacun peut fabriquer sa propre soirée en passant d’un lieu à l’autre au lieu d’être un simple consommateur de spectacle, ce qui exige un dispositif spatial singulier.

Pour résister et exister face à l’immense espace de l’esplanade du Bel Ébat dans un angle duquel la SMAC est implantée, le volume est haut, dense et sculptural. Pour donner de la hauteur à l’ensemble, la grande salle de concert est installée à l’étage, elle sort en porte-à-faux côté nord au-dessus de l’entrée. L’ensemble est enveloppé d’une peau métallique légère. De l’extérieur, le volume est composé de facettes en triangle. Il est parcouru par un double mouvement, celui du deck qui le traverse et celui de la toiture qui monte progressivement pour envelopper la grande salle.

Le deck, incrusté dans le bâtiment entre intérieur et extérieur, est l’élément fédérateur à partir duquel est construite l’architecture. ll s’étire de la rue jusqu’à l’esplanade vers laquelle il s’ouvre au sud pour devenir un large porche, une scène urbaine qui sert à la fois de terrasse pour le bar et le restaurant du club, et de scène pour des spectacles extérieurs. Les parois du deck, sols, murs et plafonds, sont habillées de planches de bois brut qui viennent en opposition avec l’enveloppe métallique et brillante de l’extérieur. Les espaces sont vitrés sur le deck, le parcours le long de la « rue de la musique » laisse voir les différentes activités intérieures : hall de la grande salle, studio d’enregistrement, radio, et surtout, café-concert.

Le bâtiment est peu vitré sur l’extérieur pour donner toute sa force à l’espace du deck et au porche. Ce corps étrange et brut, qui s’ouvre pour accueillir le public et le soleil, répond à l’énergie de la musique, celle d’aujourd’hui et celle de demain.

En savoir plus sur Hérault Arnod architectes
Photos: André Morin

Source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire