Studio dans la campagne équatorienne par l’étudiant en architecture David Guambo

David Guambo a construit lui-même Kusy Kawsay, une petite hutte sur pilotis avec un toit de paille et une charpente en bois, nichée à flanc de colline à Sucre, en Équateur.

Son nom se traduit par la vie passionnée de Kichwa, un dialecte du quechua, une langue utilisée dans la région andine. Guambo, étudiant en architecture à l’Universidad Tecnológica Indoamérica à Ambato, en Équateur, a conçu et construit ce petit espace de travail pour lui-même afin de travailler tout en écoutant de la musique à fond sans ennuyer personne. Il a travaillé sous la direction d’Al Borde, un studio d’architecture local.

Pour construire le studio insonorisé, Guambo a fait référence à une méthode de construction traditionnelle connue sous le nom de Bahareque, un système qui consiste à « tisser » des bâtons et de la boue pour construire des murs compacts.

« J’ai fabriqué ce bureau, avec du bois, de la paille, et tout le monde s’est moqué de moi. Ils se sont moqués de moi parce que j’ai construit avec une technique traditionnelle et c’est parce que nous ne valorisons pas ce que nous avons, les gens préfèrent faire des choses étrangères, venues d’ailleurs pensant qu’ils vont économiser de l’argent. Mais ce que je crois qu’ils ne savent pas, c’est que vous pouvez réinterpréter avec les éléments que nous avons déjà, pour faire de nouvelles choses, j’ai voulu changer la mentalité des gens avec ce projet. »

La cabane a un toit à pignon recouvert de paille herbeuse. Ses murs comprennent de la boue séchée pressée entre des ossatures de bois. Une fenêtre triangulaire forme l’avant du petit bâtiment pour laisser entrer la lumière du soleil et offrir une vue sur le paysage rural. La structure entière est surélevée au-dessus de la colline à l’aide de poutres en bois entrecroisées. Guambo a également équipé l’unité de prises électriques et d’ampoules.

Photos : JAG Studio

source


Galerie


Laisser un commentaire