Sublime restauration minimaliste de l’église Saint Moritz par John Pawson

La rénovation de l’église Saint Moritz d’Augsbourg, en Allemagne, par le britannique John Pawson est un très bel exemple du savoir-faire à la fois méticuleux et minimaliste de l’architecte.

Comme de nombreux monuments en Allemagne au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’église Saintt Moritz a été lourdement bombardée, endommagée de manière quasi irréparable. Il ne restait que les murs extérieurs. À la fin de la guerre, l’architecte allemand Dominikus Böhm a supervisé la restauration de la structure, transformant ainsi l’église en une version simplifiée de sa version originale.

L’église de St Moritz a connu de nombreux changements depuis sa création il y a presque mille ans. Les incendies dévastateurs, les changements dans la pratique liturgique, l’évolution esthétique et les bombardements de guerre ont chacun laissé leur marque sur la structure du bâtiment.

L’équipe de John Pawson a entrepris la dernière intervention, qui consistait à réorganiser l’architecture existante du point de vue esthétique, fonctionnel et liturgique, en prenant en compte le caractère sacré du lieu.
La restauration a reposé sur la suppression de certains éléments de la conception complexe de l’église, parallèlement à l’élimination d’une certaine quantité d’artéfacts pour obtenir un champ visuel plus clair. L’autel et les sols sont finis en calcaire portugais et le bois teinté du choeur et des bancs contraste fortement avec l’intérieur minimal et blanc.

Les vitraux ont été remplacés par une fine couche de marbre qui donne un voile de luminescence diffus, pour un environnement plus atténué.

Pour en savoir plus: John Pawson

Photos © Gilbert McCarragher


Galerie


Laisser un commentaire