The Parchment Works, magnifique projet alliant ruines anciennes et intégration contemporaine par WillGamble/Architects

Il y a quelques jours, nous vous partagions un très beau projet du cabinet londonien WillGamble/Architects, l’extension d’une maison à Londres. Suite à cette parution, nous avons découvert un projet encore plus incroyable des mêmes protagonistes, on ne pouvait pas passer à côté !

Il s’agit d’une propriété existante qui se composait d’une maison victorienne classée à double façade, reliée à un hangar à bétail désaffecté et au-delà une ruine, qui était une ancienne usine de parchemin, le tout situé dans le comté de Northamptonshire.

La demande initiale du client était de convertir le hangar à bétail et de démolir la ruine pour faire place à une nouvelle extension. Dès le début du processus de conception, il était clair que le client considérait la ruine comme une contrainte plutôt qu’un atout positif qui pouvait être célébré par une intervention sensible mais bien pensée.

Au lieu de démolir la ruine, les architectes ont proposé « un bâtiment dans un bâtiment » – où deux volumes légers pourraient être délicatement insérés dans les murs de maçonnerie afin de préserver et de célébrer l’ensemble. Une palette de matériaux a été choisie à la fois pour l’intérieur et l’extérieur, faisant référence à l’histoire du site et au contexte rural environnant.

À l’extérieur, de l’acier corten, du chêne et de la brique récupérée ont été utilisés. L’extension a été construite à partir de matériaux recyclés principalement trouvés sur place, à la fois rentables et durables, tout en permettant à la proposition de se fondre avec sensibilité dans son environnement.

À l’intérieur, les poutres structurelles de l’ancien abri à bétail ont été exposées, ainsi que la charpente métallique. Pour les nouvelles pièces, les murs en pierre ont été lavés à la chaux pour créer un effet marbré et un socle en béton a été coulé le long de la base pour créer une plinthe monolithique.

Une cuisine contemporaine (également conçue par le cabinet) juxtapose la nature inégale et désordonnée de la ruine et poursuit le thème d’une intervention moderne s’inscrivant dans un contexte historique.

En savoir plus sur WillGamble/Architects
Photos : Johan Dehlin


Galerie


Laisser un commentaire