Thomas Wing-Evans conçoit un pavillon sonore immersif qui transforme les peintures en musique

Le designer et architecte basé à Sydney, Thomas Wing-Evans, a collaboré avec DX Lab pour créer « 80Hz », un pavillon sonore immersif pour la bibliothèque de New South Wales à Sydney, en Australie.

À l’intérieur du pavillon, un programme développé avec Sonar Sound extrait des peintures de la collection de la bibliothèque et les transforme en musique. Les peintures ont été numérisées et leurs éléments formels: couleurs, tons, visages, ainsi que des informations sur leur création: date, lieu et sujet… ont été analysés, assortis de valeurs et ensuite convertis en sons.

Pour Wing-Evans:

la numérisation des données ne les rend pas nécessairement plus accessibles. À mesure que l’information devient abondante, l’exploration devient de plus en plus complexe. « 80Hz » s’appuie sur les concepts de mettre en son des données, couramment utilisés dans les domaines de l’astronomie et de l’océanographie pour comprendre des phénomènes. Cependant, la technologie 80 Hz réoriente le processus scientifique des données vers les œuvres d’art afin d’explorer ses propriétés visibles et invisibles.

Dans la structure, une colonne illuminée centrale affiche une sélection de peintures. Les visiteurs sont invités à sélectionner une image et à écouter son paysage sonore.
Un son multicanal a été intégré à toute la structure, créant une expérience immersive. La coque anodisée de la structure et sa forme confèrent à l’espace une acoustique unique. Les paysages sonores ne se contentent pas de jouer, ils se répercutent à l’intérieur du pavillon.

Pour en savoir plus: Thomas Wing-Evans

Photos © Thomas Wing-Evans


Galerie


Laisser un commentaire