TRA, rénovation d’une grange viticole et sa maison à Castrie par (ma!ca) architecture

Dans le centre historique d’un village préservé de l’Hérault, face à l’église, une grange viticole et sa maison attenante ont été restructurées afin d’y créer un lieu de vie intimiste et privilégié.

De ce fait, les éléments prestigieux et patrimoniaux de la maison existante sont conservés – l’escalier en pierre, les carreaux de ciment, la charpente en bois – tandis que le grand volume minimal de la grange se transforme en espace de vie ouvert et fluide, largement tourné vers l’extérieur et ponctué par un patio carré en fond de parcelle.

Si la maison existante est le lieu familial dédié aux chambres, c’est dans l’ancienne grange viticole que s’organisent les usages quotidiens diurnes de l’espace de vie. La forme archétypale de la grange tout en longueur, propose naturellement une organisation en enfilade : cuisine, salon et grande tablée ouverte en proue sur le patio et le bassin. La position, attenante à la façade, du bassin, permet d’apporter, à chaque instant de vie, des variations d’atmosphères, des vibrations naturelles de l’air et de la matière, au rythme des saisons.

À l’extérieur, une partie de la toiture de la grange existante a été retirée afin d’y créer le patio à ciel ouvert. La composition de cet espace – entre quatre murs – est fidèle à un mode de vie Méditerranéen. Qui plus est, en choisissant de conserver un des murs pignon en pierre de la grange, vestige du passé, c’est la thermicité de l’ouvrage qui est en jeu. La pierre calcaire conserve, notamment en période estivale, une hygrométrie nocturne agréable et propice à l’utilisation du lieu.

La composition du patio intègre aussi, pour moitié, le bassin de nage. Cette imbrication « à moitié » donne à cette languette d’eau une posture fondamentale : elle est le pivot de la composition d’ensemble des extérieurs qu’elle connecte avec l’intérieur de la maison.

C’est l’enchevêtrement de tous ces éléments – architecturaux, historiques et techniques – qui confèrent au projet la possibilité d’une écriture « sur mesure » de chaque détails, la fabrication de l’esprit du lieu.

En savoir plus sur (ma!ca) architecture
Photos: Julien Kerdraon

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire