Transformation d’une ancienne grange en Espagne par OOIIO Arquitectura

Quand les architectes ont démarré ce projet, ils n’avaient aucune idée du résultat final. Ce projet a été conçu jour après jour sur site, résolvant des problèmes, créant un travail d’équipe entre le client et les constructeurs.

L’objectif initial était d’éviter l’effondrement d’un groupe d’anciennes constructions agricoles modestes qui étaient autrefois utilisées comme fenil, pièces à outils, grange, cuisine pour les ouvriers et une grotte utilisée comme réfrigérateur pour garder la nourriture fraîche quand il n’y avait pas d’électricité ou d’appareils ménagers. Certains espaces sont vieux de plusieurs centaines d’années tandis que d’autres datent du début du XXe siècle, mais tous avaient en commun d’être des constructions fonctionnelles bon marché utilisées comme espaces agricoles. Après plus de 50 ans de désuétude et sans entretien, les bâtiments étaient sur le point de s’effondrer.

Les premiers travaux consistaient en des renforts purement structuraux des toits et des murs en briques. Les architectes ont suivi les anciennes techniques et respecté la façon dont ces éléments ont été construits à l’origine. Une fois les conditions de travail sécurisées atteintes, l’équipe a commencé à entrer dans les détails. Ils ont fusionné tous les espaces divisés à l’origine, toutes les cloisons non structurelles ont été démolies pour obtenir un espace ouvert spectaculaire.

Ils ont construit un nouveau «connecteur spatial» qui s’unifie avec le seul escalier existant descendant jusqu’à la grotte. Bien qu’il y ait trois niveaux – un souterrain (cave), un rez-de-chaussée et un étage – il n’y avait pas d’escaliers, les travailleurs avaient l’habitude d’atteindre le premier étage en grimpant le long du mur. C’est pourquoi les architectes ont décidé d’ajouter de nouveaux escaliers reliant toute la circulation verticale dans son nouveau connecteur. Sa forme cylindrique rappelle un réservoir agricole fait de briques.

En récupérant autant d’éléments architecturaux anciens que possible, cela impliquait de réparer toutes les anciennes portes en bois, nettoyer et polir les belles tuiles d’argile historiques, réparer et renforcer les poutres structurelles endommagées et les colonnes. Après de nombreuses années d’oubli, peindre les murs avec de la peinture à la chaux blanche a donné un coup d’air frais au bâtiment. En outre, l’équipe a décidé de peindre les éléments structurels d’origine en bleu indigo traditionnel et local et les nouveaux éléments en noir. Ce code chromatique montre la façon dont la structure fonctionne réellement.

En savoir plus sur OOIIO Arquitectura
Photos: OOIIO Arquitectura, josefotoinmo

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire