Un ancien atelier d’artiste transformé en un lieu de vie moderne par Camille Hermand

L’agence d’architecture Camille Hermand a métamorphosé les espaces bruts de cet ancien atelier d’artiste de 205 m2 en un lieu de vie moderne, véritable écrin raffiné urbain. Des espaces de vie chaleureux, à taille humaine, se déploient dans ce lieu en noir et blanc, habillé de quelques touches de couleurs éparses.

La visite débute par le jardin, restructuré par le paysagiste Serge Lemon. Ce dernier a opté pour un caillebotis ainsi que des hortensias blancs. Les blocs de pierre, vestiges de l’ancien atelier de sculpteur qu’était ce lieu, ont été transformés en bancs. Une fois dans l’entrée, le contraste est saisissant. En opposition à la clarté éclatante de la façade, le visiteur découvre une entrée chargée de pénombre, renforcée par le bleu pénétrant qui habille les murs rapprochés. Le couloir qui y prend son origine reste dans cet esprit sombre, afin de créer la surprise lorsque l’on pénètre dans la pièce à vivre très ouverte et baignée de lumière naturelle.

Le salon est un espace extrêmement aéré, typique des anciens ateliers. Pour casser l’espace et le structurer, Camille Hermand a créé une mezzanine vitrée, qui abrite le coin télé. Ce dernier, conçu pour vivre allongé, est habillé d’une banquette démesurée de près de 4 mètres de long.

 

« Plus de neuf mètres de hauteur sous plafond et quatre-vingts mètres carrés au sol, le volume de cet ancien atelier occupé par un sculpteur de pièces monumentales était si spectaculaire qu’il aurait été dommage de passer à côté. L’espace principal accueille donc le salon, la salle à manger, la bibliothèque, le coin cheminée, et, bien sûr, la mezzanine. En la choisissant toute noire, j’ai voulu raviver l’esprit atelier et la faire ressortir visuellement plutôt que de la fondre dans le décor. Bref, une boîte noire dans une boîte blanche. » Camille Hermand

À l’étage, entre les murs de la chambre parentale, l’ambiance est à l’apaisement. Un escalier d’inspiration minérale permet d’y accéder, ses marches en résine façon béton contrastent avec les murs blancs et les niches noires. La salle de bains, qui fait suite à la chambre, invite à un moment de détente rétro, avec sa baignoire à pieds de lion et son carrelage si caractéristique. Camille Hermand a créé un espace atypique, véritable lieu de vie aux espaces ouverts, qui n’en deviennent pas pour autant impersonnels. Les jeux de contrastes donnent de la puissance et du caractère à cette maison de famille.

En savoir plus sur Camille Hermand


Galerie


Laisser un commentaire