Yurikago House, transformation d’un appartement en maison à plusieurs niveaux à Barcelone par Mas-aqui

Le studio d’architecture Mas-aqui a transformé un appartement situé à Barcelone en une maison à plusieurs niveaux bordée de bois et de carreaux de céramique.

Mas-aqui a rénové l’appartement en semi sous-sol près du parc Güell d’Antoni Gaudí, en utilisant des demi-niveaux pour créer plus d’espace à l’étage supérieur et ajouter un nouvel escalier intérieur pour se connecter à un niveau inférieur inutilisé auparavant.

Le projet s’appelle Yurikago House qui signifie en japonais berceau. Le nom fait référence à la forme de la structure en bois qui supporte une partie d’une nouvelle mezzanine, et fonctionne également comme un renfort pour le cadre de la maison.

La mezzanine en forme de berceau se compose de lattes de bois permettant à la lumière de filtrer sur la salle à manger du rez-de-chaussée. Cet espace jouxte une cuisine encastrée, tandis qu’une salle de bain est nichée derrière un panneau de porte en bois. Le salon quant à lui est sur une plateforme surélevée avec de grandes fenêtres et des portes qui s’ouvrent sur un balcon.

Le salon ensoleillé donne sur le balcon et bénéficie d’un haut plafond voûté dans le style catalan traditionnel. Une structure en bois couvrant un escalier se double d’une table. De l’autre côté de la salle à manger, une autre marche mène à une longue plateforme en bois qui se connecte à une volée d’escaliers en porte-à-faux. Cette plateforme peut servir de banc. Des panneaux de béton en forme de L bordent l’escalier, protégeant les murs peints en blanc et soutenant les marches.

L’escalier se connecte au quatrième niveau, le plus élevé de la maison. Le vitrage du sol au plafond permet à la lumière naturelle de circuler librement dans la chambre principale adjacente, accessible par une porte coulissante. Deux petites pièces de part et d’autre de la chambre contiennent respectivement des toilettes et une salle d’eau.

Sur le palier à côté de la salle de douche se trouve une galerie qui surplombe l’espace de vie d’un côté, et dispose d’un espace de stockage intégré et d’étagères qui sont visibles depuis le canapé. L’écart entre le sol de la galerie et le sol du salon forme une alcôve bordée de bois qui est utilisée comme tokonoma, une zone d’exposition japonaise pour les œuvres d’art.

En savoir plus sur Mas-aqui
Photos : José Hevia

source


Galerie


Laisser un commentaire