Antivegetativa par Davide d’Elia

Antivegetativa (mot italien pour la peinture antifouling, destinée aux coques des bateaux et permettant d’empêcher les organismes aquatiques de se fixer dessus) est le nom du dernier travail de l’artiste Davide D’Elia.

En effet, il a investi la galerie Ex-elettrofonica à Rome, en peignant à mi-hauteur tout ce qui se trouvait dans la pièce. Il a utilisé un anti-fouling « bleu tiffany » et a recouvert murs, sol, colonne, chaise, bouée et dix-neuf toiles, créant un espace surréaliste. Les toiles ont toutes été trouvées sur des marchés aux puces ou des magasins d’antiquités autour de Rome. Elles montrent des paysages, des portraits et des paysages marins du passé et sont donc immergées dans cette peinture bleu-vert. La chaise représente de manière conceptuelle le lieu où le temps s’arrête et la bouée est la limite spatiale à ne pas dépasser… Selon l’artiste, Antivegitativa est une expérience sur le temps qui passe.

Pour en savoir plus sur Davide d’Elia, cliquez ici.
Photos: courtesy of Ex-elettrofonica.

source


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 9 mars 2015
  1. Par ciao |

    Maybe D’Elia « quotes » the illustrator Olivier Jeffers…
    https://thegreatdiscontent.com/interview/oliver-jeffers