ART >>> Anish Kapoor au Guggenheim

Anish Kapoor au Guggenheim .

Artiste britannique d’origine indienne, Anish Kapoor est reconnu pour son travail depuis les années 80. A cette époque il créait des œuvres généralement simples, de formes incurvées, monochromatiques et de couleurs intenses. Influencé par Klein ou encore Beuys, il y avait aussi un peu de Koons dans les sculptures de l’artiste qui ne cache pas s’inspirer autant de la culture occidentale que de ses origines orientales.

A partir des années 90, le plasticien-sculpteur a orienté son art vers plus de gigantisme. « Taratantara » ou « Marsyas » et désormais « Memory » sont autant d’œuvres qui imposent par leurs dimensions submergeant le visiteur. Car, en pénétrant la grande salle d’exposition blanche du Guggenheim, le regard ne peut se détourner de l’imposante masse métallique arrondie et oxydée qui trône en son sein. L’œuvre parait trop petite pour le bâtiment ou peut-être est-ce l’inverse ? Toujours est-il que les trois points de vue qui sont proposés au public sont spectaculaires et on se surprend à rester comme hypnotisé devant cet improbable ballon de fer impossible à voir dans son entité. Et il vous faudra le reconstruire mentalement, en faisant appel à votre mémoire. Un jeu à faire les yeux fermés !

Anish Kapoor au Guggenheim, New York jusqu’au 28 mars 2010


Laisser un commentaire