Bridging Home par Do Ho Suh

Installation pour la Biennale de Liverpool

Artiste sud-coréen vivant à New York, Do Ho Suh est à l’origine de cette installation quelque peu déstabilisante. La petite maison est construite entre deux immeubles, sur un angle, prenant appui sur les deux façades et planant à plusieurs mètres au-dessus du sol.

À travers cette installation, Do Ho Suh explore la psychologie de l’individu au sein d’une communauté, le fait de vivre dans un monde interconnecté. Il fait allusion au double sens d’appartenance et d’anonymat.
Commandée à l’origine pour la Biennale de Liverpool, l’installation sera également présentée à la Roundtable:9th gwangju Biennale à la Tate Modern à partir du 6 juin.

source


Laisser un commentaire