Conversation, projection de portraits sur des tissus flottants par Wonjun Jeong

Le graphiste et photographe Wonjun Jeong crée des œuvres d’art conceptuelles et expérimentales. Pour sa récente série, Conversations, l’artiste basé à Séoul projète des portraits sur des tissus flottants afin d’explorer l’idée existentielle de l’Autre.

Introduit par le philosophe français Emmanuel Levinas, le concept de l’Autre a inspiré Jeong, il a ainsi abordé les thèmes d’identité et de découverte de soi dans son travail. Selon l’artiste, « l’Autre apparaît à l’un comme un visage et permet à l’individu de transcender le monde extérieur du moi intérieur inclus comme sujet qui perçoit et embrasse le visage. Une fois que l’on s’est embrassé et, par conséquent, que l’on comprend L’Autre, il ou elle est capable de découvrir son vrai soi. »

Afin de décomposer la complexité de ce concept, Jeong a choisi de le représenter visuellement grâce à une combinaison intelligente de projection et de photographie. En utilisant un textile aérien comme écran, il projette des portraits qui semblent se déplacer de manière éthérée dans l’air. Alors que le tissu flottant bouge au gré du vent, il crée des formes organiques. Ces toiles de formes irrégulières aboutissent à une collection de portraits qui semblent déformés, incomplets ou même méconnaissables.

Pour Jeong, ce phénomène esthétique illustre parfaitement la nature éphémère et les qualités intrinsèquement abstraites de l’Autre. « Dans les photographies, l’espace devient le monde où on rencontre l’Autre, et le tissu jeté dans l’air devient le moyen qui établit sa relation avec l’Autre ».

En savoir plus sur Wonjun Jeong
Artwork: Wonjun Jeong

source


Galerie


Laisser un commentaire