Crying Animals, des animaux mis en lumière pour éviter leur extinction par Julien Nonnon

Crying Animals, la nouvelle série photographique de l’artiste Julien Nonnon, nous sensibilise au problème de la possible disparition des animaux emblématiques de nos montagnes. Plus qu’un coup de projecteur, au sens propre, c’est un cri du coeur appelant à sauver et à mettre en valeur la beauté du monde qui nous entoure.

Lorsqu’une espèce animale disparaît, on dit qu’elle « s’éteint ». Ce verbe emprunté au champ lexical de la lumière a inspiré à Julien Nonnon sa nouvelle oeuvre éphémère intitulée Crying Animals. L’idée, ambitieuse, consiste à projeter sur des falaises les images géantes des animaux les plus menacés des pays alpins : loup, lynx, ours, faucon, bouquetin, gypaète… Dans une démarche à la fois esthétique et engagée, l’artiste numérique souhaite révéler leur beauté souvent méconnue mais aussi envoyer un message d’alerte. « Par le caractère éphémère de mes fresques lumineuses, nous explique Julien Nonnon, je souhaite sensibiliser le public au fait que la présence de ces animaux, dans ces espaces naturels, est réellement menacée ».

Après ses célèbres performances urbaines – #Le_Baiser et Safari Urbain – qui ont illuminé les villes d’Orlando, Madrid, Stockholm, Hong-Kong ou encore Paris, notre «artisan de l’image» souhaite revenir aux sources de sa pratique artistique. Fasciné dès son plus jeune âge par les peintures rupestres d’animaux aujourd’hui disparus, comme celles de la grotte de Lascaux, Julien Nonnon développe depuis un art néo-pariétal. Tout en travaillant l’anamorphose comme les artistes du paléolithique, dont les dessins épousaient les formes des parois rocheuses, il remplace les pigments par la lumière et habille notre environnement d’images éphémères.

C’est loin des villes que Julien Nonnon est donc parti cette fois, armé de puissants projecteurs, arpenter les Alpes. Chargé de son lourd matériel, il a patiemment identifié les lieux les plus propices à la mise en lumière de son bestiaire, dans un décor 100% naturel cette fois. Le résultat ? Une tête de rapace ou de loup projetées sur des falaises rocheuses de plusieurs centaines de mètres de haut. Et de superbes photos, donnant à ces paysages alpins une allure presque irréelle et onirique.

« Avec Crying Animals, j’envisage de projeter de nouvelles images d’animaux dans d’autres régions du monde, comme par exemple: des lions dans l’Atlas marocain, qui ont disparu dans les années 1950, mais aussi des Pumas en Californie, où leur extinction vient d’être confirmée il y a quelques mois, ou bien encore des Gorilles dans la Région des Grands Lacs, où leur vulnérabilité est aujourd’hui accrue par des conflits dans cette région et la déforestation ». Par le prisme de son art, Julien Nonnon souhaite aussi organiser des rencontres entre les populations locales et les acteurs de la protection environnementale et animale, pour tenter de rallier les plus jeunes à ce combat qui devra être le leur très prochainement.

En savoir plus sur Julien Nonnon
Artwork & Photos: © Julien Nonnon

Crying Animals from Julien NONNON on Vimeo.


Galerie


Laisser un commentaire