Des têtes géantes envahissent les galeries les plus célèbres sans l’aide de photoshop par Tezi Gabunia

Tezi Gabunia est un artiste contemporain géorgien à l’origine de l’industrialisation de l’acte artistique nommé « Falsification ».

Dans cette série photographique interactive Tezi Gabunia place les visiteurs dans des maquettes ultra-réalistes des musées et centres d’arts incontournables dans le monde.
On peut voir ces énormes visages scruter Le Louvre, la Tate Modern ou encore la Saatchi Gallery.

L’objectif de ce travail est de déclencher un dialogue sur les questions de l’hyper-réalisme dans l’art.

Pour en savoir plus sur Tezi Gabunia, cliquez ici

Images © Tezi Gabunia

SOURCE


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 27 mai 2016
  1. Par artfordplus |

    On jugerait voir des têtes géantes c’est fou! On départ on voyant la première image j’ai tout de suite pensé à Ron Moueck. Mais là on n’est même dans l’hyper réalisme puisque les sujets sont bien vivants bien présents.