Disposing machine n°2, fresque du duo Nevercrew à Gisborne en Nouvelle-Zélande

Les artistes suisses italiens de Nevercrew parcourent le monde et ornent les murs des villes de leurs fresques colorées et engagées. Dernièrement, le duo a réalisé une nouvelle peinture murale pour le projet Seawalls Tairāwhiti de la PangeaSeed Foundation.

La PangeSeed Foundation est une organisation à but non lucratif dont la mission est de créer des changements environnementaux significatifs et de sensibiliser à la conservation des océans et, en général, à la crise environnementale actuelle.

« Dans ce travail, nous avons voulu créer une proportion entre un point de vue global et l’accent mis sur la perception de la santé des océans, les mammifères marins en voie de disparition étant choisis comme «test décisif» de la situation.

Les habitudes et la politique humaines modifient l’équilibre naturel, parfois de manière directe et visible, parfois de manière plus sournoise et indirecte, et les mammifères marins subissent, impuissants. Cela se traduit par une augmentation des températures, la pollution de l’eau, des interférences dans l’habitat, les écosystèmes, la chasse… Une vision de ce phénomène, une perception de l’enjeu global et des dommages réels et futurs, semble difficile à expérimenter de manière tangible et doit à nouveau passer par l’interprétation et la compréhension humaines. Il est donc urgent de reconnaître que l’humanité fait partie d’un équilibre entre le reste des éléments qui composent la planète Terre et la perception d’un problème mondial généré par la combinaison de différents facteurs. Il est nécessaire de sortir de la forme et de la perception uniques et artificielles que l’humanité a données à ses systèmes, car ils ne cadrent pas avec la réalité et s’en détachent tout en la corrodant. » Nevercrew

En savoir plus sur Nevercrew
Photos: Nevercrew & Alessandro De Bon


Galerie


Laisser un commentaire