Expositipn non autorisée au Louvre-Rivoli par Kaï

Depuis l’attaque de la station de métro parisienne Louvre-Rivoli par des graffeurs, cette station mise sous haute surveillance, fait rêver pas mal de graffeurs. Dimanche dernier le street artist américain Kaï et des collègues, ont présenté une exposition dans ce lieu mythique.

Plusieurs oeuvres ont été disséminées dans toute la station sans causer aucune dégradation du lieu. Pour une fois, la RATP n’a pas fait le sale boulot, les oeuvres ont été tout simplement kidnappées par les usagers, amateurs d’art ou de petit profit.

 

SOURCE


Laisser un commentaire