Homo Faber : Trésors vivants d’Europe et du Japon, à Venise du 9 au 26 Septembre 2021

Enfin une bonne nouvelle ! Cette année 2020 aura été bien triste et nous sommes tous impatients de voir ce que nous réserve 2021, en espérant retrouver nos vies d’avant ! La Michelangelo Foundation prend les devants et annonce, pour notre plus grand plaisir, une nouvelle édition d’Homo Faber !

Ces noms vous disent automatiquement quelque chose si vous nous suivez assidûment depuis plusieurs années. Pour les petits nouveaux ou les mauvais élèves, je vous explique rapidement. La Michelangelo Foundation (For Creativity and Craftmanship) a pour vocation de mettre en lumière et promouvoir la créativité et l’artisanat dans le monde. Pour cela, ils participent à de nombreux évènements (par exemple la Biennale Révélations à Paris) et en organisent également, comme celui d’Homo Faber, qui a fait grand bruit, en 2018 à Venise et où nous avions été invités (retrouvez les articles ici).

Cette première édition d’Homo Faber, qui se tenait à la magnifique Fondazione Giorgio Cini de Venise, a réuni la crème de la crème de l’artisanat mondial, un évènement de cette ampleur dans un cadre aussi splendide ne peut qu’être applaudi ! Bref, c’était il y a deux ans et une nouvelle édition était prévue cette année mais la pandémie en a décidé autrement. Mais les équipes n’ont pas baissé les bras et ont su rebondir. La nouvelle vient de tomber :

La Michelangelo Foundation, aux côtés de ses partenaires, la Japan Foundation, la Fondation Bettencourt Schueller, la Fondazione Cologni dei Mestiere d’Arte et la Fondazione Giorgio Cini, a le plaisir d’annoncer la nouvelle date pour la tenue d’Homo Faber : Trésors vivants d’Europe et du Japon. Cette manifestation culturelle consacrée à l’artisanat d’art se déroulera dans les espaces de la Fondazione Giorgio Cini, à Venise, du 9 au 26 septembre 2021.

Le format initialement prévu pour l’édition 2020 sera enrichi par la participation de la Fondation Bettencourt Schueller, avec une exposition intitulée « Quand dialoguent les artisans d’art de France et du Japon. Regards sur les engagements de la Fondation Bettencourt Schueller en faveur de la Villa Kujoyama et des manufactures de Sèvres ». Cette fondation française rejoint donc un panel international composé de commissaires d’exposition, de designers et d’architectes de renom qui présenteront les meilleurs exemples de l’artisanat d’excellence venus d’Europe et du Japon, invité d’honneur de cette année.

Les 15 espaces d’exposition ont été pensés par une équipe à la renommée mondiale. Elle se compose de l’architecte italien Michele De Lucchi, la conservatrice et créatrice d’expositions de mode londonienne Judith Clark, le designer, professeur et commissaire d’exposition japonais Naoto Fukasawa, le directeur de musée et expert en porcelaine français David Caméo, le galeriste italo-belge Jean Blanchaert, l’architecte italien Stefano Boeri, le metteur en scène et plasticien américain Robert Wilson, le designer allemand Sebastian Herkner, le collectionneur et courtier en voitures anciennes britannique Simon Kidston, le directeur de musée japonais Tokugo Uchida, la photographe japonaise Rinko Kawauchi, l’architecte d’intérieur et scénographe français Sylvain Roca et l’architecte et professeur italien Alessandro Pedron.

Cet événement sera l’occasion rare offerte au public d’explorer l’île San Giorgio Maggiore et de découvrir l’architecture magnifique de la Fondazione Giorgio Cini lors d’une exposition qui s’étendra sur près de 4 000 mètres carrés. Elle fera ainsi suite au succès rencontré lors de la première édition en septembre 2018, qui avait attiré pas moins de 62 500 visiteurs et mis en lumière quelque 410 artisans et designers, 900 œuvres uniques et 91 démonstrations en direct.

Alors, on prend son petit agenda ou son smartphone et on note les dates car s’il y a bien un évènement à ne pas manquer, c’est celui-ci !! Et puis, Venise… c’est un 2 en 1, visite d’une des plus belles villes du monde et découverte de tout ce que « les hommes font mieux que les machines ».

En savoir plus sur Homo Faber et La Michelangelo Foundation


Galerie


Laisser un commentaire